Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Situation sécuritaire dans le Centre du pays : Professeur Dioncounda Traoré désigné pour apaiser les tensions

Massacres des populations civiles et vives tensions entre les communautés Dogon et Peulh, depuis un moment, dans le Centre du pays, la situation est angoissante. Pour apporter de l’eau au problème, ramener les cœurs et les esprits à la raison, l’ancien Président de la République, le Professeur Dioncounda Traoré vient d’être désigné comme Haut Représentant du Président IBK pour le Centre.

Au chapitre des communications, en Conseil des Ministres du jeudi 20 juin 2019, le Président de la République a informé le Conseil des Ministres de la nomination du Professeur Dioncounda Traoré, en qualité de Haut Représentant du Président de la République pour le Centre.

Connu pour avoir réussi à diriger la transition à un moment crucial de notre pays en faisant taire les desideratas des Groupes armés rebelles, grâce à l’Accord de Ouagadougou lequel a permis d’organiser les élections présidentielles de 2013, le Président Dioncounda Traoré est habitué des grands défis.

Le choix du Président Ibrahim Boubacar Kéïta, porté sur son ainé, Dioncounda Traoré, ancien Président de la République, d’œuvrer pour le retour au calme et à la paix dans le Centre du pays, n’est pas fortuit. Il augure de bons auspices, quand on sait que le Professeur Dioncounda Traoré est à équidistance des clivages entre les deux grandes communautés du Centre en proie aux conflits.

Le Centre du pays, caractérisé par des massacres des populations locales, des assassinats ciblés, de vols de bétails, maisons et greniers incendiés, le tableau est sombre, voire très sombre. A l’origine de ce désastre, des Hommes armés, en groupe de personnes, sur des motos arrivent dans le village et tuent sur tout ce qui bouge.

En janvier 2019, le village Koulongo a été attaqué, le bilan 36 morts, des blessés et des maisons incendiées. En mars, c’était le tour d’Ogossagou, un bilan lourd est communiqué, 162 morts et de matériels importants incendiés dans le village. En juin, les villages de Sobane Da, 35 morts ; Yoro et Gangafani, 38 morts, dans un intervalle de quelques jours subissaient les mêmes sorts.

Face à cette spirale, Dioncounda Traoré est choisi par le Président de la République IBK pour faire en sorte que l’accalmie puisse revenir et redonner l’espoir aux populations.

Ousmane MORBA

Source: L’Observatoire

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct