Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Second tour des législatives : de belles empoignades en perspective

Après l’examen des requêtes et les recomptages des voix, la Cour constitutionnelle a proclamé, le jeudi 9 avril 2020, les résultats définitifs du premier tour des législatives du dimanche 29 mars 2020. A l’issue de cette proclamation officielle, 22 députés sont élus dans 12 circonscriptions.

Ainsi, pour le second tour, prévu le 19 avril, de belles empoignades sont attendues dans les 43 circonscriptions pour l’élection des 125 députés restants.

Les députés élus au premier sont : à : Kayes (ADP-Maliba, ADEMA, RPM, URD : Alou Diallo, Mahamadou Cissé, Bano Diawara, Modibo Kane Doumbia et Marhe Diawara) ; Yélimané : RPM-YELEMA, Diamba Traoré et Bakary Sacko) : Niono : ADP-Maliba-SADI, Diadié Bah, Amadou Araba Doumbia et Hainé Coulibaly : Djenné : URD-RPM, Sékou Abdoul Quadri Cissé et Baber Gano ; Tombouctou : RPM, Modibo Maiga ; Niafunké : URD Soumaila Cissé et Dédéou Traoré ; Bourem (RPM/UM-RDA Faso Jigi : Mohamed Ould Mataly et Aichata Alassane Cissé dite Chato ; Ménaka : RPM Bajan Ag Hamatou) ; Kidal : RPM, Chohi Ag Attaher ; Abeibara : RPM, Ag Bibi Ahmada ; Tessalit : RPM Aicha Belco Maiga ; Tin-Essako : RPM, Mohamed Ag Intalla).

A l’issue du 1er tour, le RPM a 10 députés; l’URD s’en sort avec 4 députés ; l’ADP Maliba obtient 3 députés, l’ADEMA avec ses 2 députés devance le SADI, UM RDA et YELEMA qui ont chacun un seul député.

En course pour le second tour :

En Commune I du District de Bamako, la liste RPM-ADEMA portée par l’ancien ministre de l’Energie et de l’eau, non moins conseiller spécial du Président IBK, Mamadou Frankaly Keita et l’ancien député Oualy Diawara, affrontera la liste Yelema- Fassoko, portée par les jeunes Ousmane dit Kariba Sangaré et Diakaridia Diakité.

En Commune II, la supposée super favorite liste RPM- ADEMA- MPM avec Karim Keita, Mme Djilla Assitan Diallo et Hadi Niangadou sera défiée par la liste ADP-Maliba-URD-CODEM, de Cheick Hamala Haidara, Salimatou Keita et Sada Hamady Coumba Sy.

En Commune III, l’ancienne député Safi Traoré, candidate de SYNOUMA affrontera le candidat de l’URD, Bakary Diarra dit Abel.

En Commune IV, c’est un véritable duel de titan qui est attendu entre la liste propre Yelema, défendue par l’ancien Premier ministre Moussa Mara et Assane Sidibé et l’alliance UDD-PSDA, conduite par le riche opérateur économique et Ibrahim Sékou Fofana.

En Commune V, les choses se seront également faciles pour la liste RPM-APR, conduite par Moussa Timbiné, Ibrahima Bagayoko et Oumou Coulibaly qui a en face l’alliance ADEMA-URD ADP-Maliba, avec Boubou Diallo, Baba Nadio et Marian Sidibé.

En Commune VI, la liste RPM-ADEMA-PS avec Mariam Kagnassi, Mamadou Soumaoro et Mohamed Sanogo affrontera l’alliance URD-LDC de Ousmane Samassekou, Fatoumata Soumaré et Oumarou Diarra.

Le constat qui se dégage, c’est que le RPM a perdu deux sièges (en C III et CIV), mais reste en course dans les 4 communes restantes.

 Dans la circonscription électorale de Bafoulabé, c’est la liste MPM-ADEMA, conduite par Brahima Dianéssy, Mory Sako et Mariam Soucko qui croisera le fer avec l’alliance ASMA-PRVM-FARE de Gossi Dramera, Smba Coulibaly et Aissata Fofana. En effet, si ces résultats provisoires sont confirmés par la Cour Constitutionnelle, le RPM perd 3 sièges.

A Dièma, les députés sortants CNID-ADEMA Dioucounda Sacko et Mody Fofana qui se sont présentés désormais sous les couleurs MPM-URD, vont défier la liste ADEMA-RPM, conduite par l’ancien ministre Marimantia Diarra et Cheickna Coulibaly, arrivée en première position.

A Kéniéba, l’alliance RPM-ADEMA de Fodé Touré et Mamadou Samba Diallo a pour challenger la liste propre CODEM conduite par Modibo Khane Fofana et Sékou Dansoko.

Dans la circonscription électorale de Kita, la capitale de l’arachide, la liste RPM-URD, soutenue par Abdoulaye Konaté, Mohamed Tounkara, Mme Sangaré Awa Diakité, et Mme Kallé Mariam Dembélé, en découdra avec l’alliance ADEMA-ASMA-MPM, conduite par Adama Aché Touré, Mamadou Moustaph Sissoko, Bana Koita et Drissa Nomoko.

A Nioro du Sahel, c’est la liste URD-MPM conduite par Yoro Diallo, Wadi Sissoko et Ibrahima Yara qui affrontera l’alliance ADEMA-ADP Maliba-YELEMA soutenue par Mahamadou N’Diaye, Mamadou Alpha Diallo et Binta Diawara.

A Nara, la liste ADEMA-RPM-ADP Maliba, soutenue par Oumou Soumaré, Abdoulaye Coulibaly et Mahamadou Diarrisso aura à faire avec l’alliance ASMA-MPM-URD, conduite par Babba Hama Sidy Kane, Moussa Badiaga et Oumou Tounkara.

La liste PARENA-CNID-UDD dont fait partie, Sina Damba, ancienne ministre et 1ère vice présidente du CNID, s’est classée 3e, synonyme d’échec.

Dans la circonscription électorale de Kolokani, la liste MPM-MPR, conduite par Sériba Diarra, Djénéba Traore et Matenin Diarra, qui va en découdre avec le duo RPM-ASMA avec Yaya Konaré, Amy Séne et Issa Diarra. Là, il faut signaler la chute du député sortant Ousmane Kouyaté de l’URD.

A Kati, où 7 sièges sont à pourvoir, c’est l’alliance RPM-URD-ADEMA, conduite par Youssouf Camara, Domo dite Adama Sidibé, Siaka Batouta Bagayoko, Gouagnon Coulibaly (député sortant), Aissata Maiga, Tiassé Coulibaly (député sortant non moins président de l’AOPP) et Sadio Doumbia, qui faisait figure de favori, a devant elle la liste ASMA-UM RDA, ADJS Horonya ton, PARENA, PRVM Fasoko, avec Hawa Macalou, Djénéba Koné, Moussa Camara, Bourama Tidiane Traoré (député sortant, communément appelé Bananzolé Boura), Ibrahima Kébé, Nouhoum Oumar Diarra et Kadiatou Coulibaly.

A Kangaba, c’est un duel entre le candidat de l’UDD, Souleymane Doumbia et celui du RPM, Mahamoudou Keita.

Dans la circonscription électorale de Banamba, la liste RPM-ADEMA, conduite par le député Mahamadou Wagué (député sortant) et Souleymane Dit Haye Fofana affrontera la liste ADP Maliba-PARENA de Mamadou dit N’Fa Simpara et Moustapha Diakité.

A Koulikoro ville, la liste RPM-URD, portée par le député sortant Issiaka Sidibé, président sortant de l’Assemblée nationale, et Elie Diarra, maire actuel de la Commune urbaine de Koulikoro qui faisait figure de super favori, aura à faire avec l’alliance ASMA-CODEM de Modibo Diarrah et Souleymane Coulibaly.

Dans la circonscription électorale de Dioila, de belles empoignades sont attendues entre la liste propre RPM, conduite par Mahamadou Diarrassouba, Yiri Keita, Moussocoura Samaké, Issa Coulibaly et Marie Noel Coulibaly et l’alliance MODEC-URD-ADP Maliba, portée par Konimba Sidibé, Mamou Diallo, Bakary Fomba, Korotoumou Coulibaly et Daouda Coulibaly, qui a crée la surprise avec 20,95%, contraignant la liste propre RPM qui a récolté 43%, au 2e tour.

A Bougouni, la liste CDS-Mogotiguiya-ADEMA-CODEM, conduite par Drissa Sangaré, Maimouna Mariko, Soungalo Togola et Diéminètou Fomba affrontera l’alliance RPM-URD-MPM avec comme candidats Bakary Togola, le désormais ancien président de l’APCAM, en détention à la grande prison de Bamako pour détournement des ristournes des cotonculteurs, Zoumana N’Tji Doumbia (député sortant et président de la Commission lois de l’Assemblée nationale, non moins transfuge de la CDS Mogotiguiya (parti régional de Bakary Blaise Sangaré), Lalabou Fomba et Rokia Coulibaly.

Dans la circonscription électorale de Yanfolila, la liste RPM-ADEMA, conduite par le député sortant Mamedi Sidibé et Diénéba Diakité, épouse de Yaya Sangaré, ministre de la Communication, chargé des relations avec les institutions, Porte parole du gouvernement, qui faisait figure de favorite aura en face la liste PMK-PDES de Sayon Keita et Mamadou Sidibé.

A Kolondièba, ancien fief électoral de Dr Oumar Mariko, président du parti SADI qui est à son 3è mandat successif, comme annoncé, il y aura un combat de titan entre la liste URD-RPM, portée par Daouda Moussa Koné et Sidiki N’Fa Konaté, l’ancien ministre et ancien DG de l’ORTM, arrivée en première position et la liste propre SADI, conduite par les députés sortants Oumar Mariko et Baférémé Sangaré.

Dans la capitale de l’or blanc Koutiala, devant élire 6 députés, l’Alliance ADEMA-SADI-UDD-CODEM, portée par Bakary Koné, Maro Fofana, Bintou Dembélé, Moussa Sangaré, Boubacar Coulibaly et Maimouna Ouologuem affrontera la liste MPR-RPM-URD-PRVM-Fasoko conduite par Abdou Agouzer Maiga (député sortant), Kalifa Coulibaly, Haoua Ouattara, Abdoulaye Dembélé, Moumine Koné et Minata Coulibaly.

A Kadiolo, traditionnel fief du PARENA, la liste RPM-ADEMA, conduite par Logona Traoré et Youssouf Coulibaly, arrivée première affrontera l’alliance PARENA-URD soutenue par le député sortant Bréhima Beridogo et Abdoulaye Adi Dembélé.

Pour Sikasso ville, l’une des plus grandes circonscriptions électorales avec 7 députés, la liste ADEMA-ASMA-ADP-Mali-FCD, portée par Adama DIARRA, l’ancien directeur du Fonds national de Solidarité, Moussa Diawara, Guediouma Sanogo (député sortant), Tiécoura Coulibaly, ancien directeur général de l’AGETIER, Karidiata Coulibaly, Mariam Camara et Maimouna Diallo aura en face la liste RPM-CODEM-URD, conduite par l’ancien maire Mamadou Tangara, Haoua Traoré, Chaka Traoré, Abou Bagayoko, Fatoumata Kanouté, Nouhoum Bocoum et Kadidia Ouologuem, qui fait figure de favori.

A Yorosso, la liste RPM-ADEMA portée par Issa Koné et Sory Ibrahima Dao affrontera celle de l’URD-CODEM conduite par Emmanuel Goita et Mamadou Guindo.

A Ségou ville, la liste RPM-ADEMA-ADP-Maliba, avec Maimouna Dramé, Abdoul Galil Mansour Haidara, Yacouba Traoré (députés sortants), Amadou Coulibaly et Salimata Traoré, va en découdre avec l’alliance ASMA-URD-CODEM-UDD et MPM, conduite par Adbine Koumaré (député sortant transfuge du RPM), Amadou Ballo, Haoua Doumbia, Bréhima Silimana, Mamadou Sylla, Fatoumata Binta Doucouré et Saran Koné.

A Barouéli, la liste RPM-ADEMA-ASMA, conduite par Aichatou Cissé, Almoustapha Sanogo et Mamadou Diao sera face à l’alliance MPM-URD-CODEM soutenue par Boureima Dicko, Aliou N’Diaye et Bibatou Traoré.

A Bla, la liste RPM-ADEMA, conduite par Harouna Aboubacar Traoré (député sortant), Drissa Tangara et Mariam aura comme challenger la liste APM Maliko- ASMA-MPM défendue par Yaya Haidara (ancien député transfuge du CNID), Moussa Coulibaly et Awa Diallo.

A San, ancien fief de l’UFDP du défunt Youssouf Traoré, la liste RPM-ADEMA, conduite par Adama Coulibaly, Fatimata Niambali, Aminata Traoré et Mahamane Diawara a pour adversaire l’alliance UFDP-ASMA-MPM-URD de Sina Oumar Traoré, Kadidia Sangaré, Souleyman Dembélé, et Dlénèba Daou.

A Macina, la liste PARENA-PRVM de Bekaye Samaké et Souleymane Coulibaly affrontera la liste ASMA, conduite par Aboubacar Ba (député sortant) et Lahassana Koné.

A Tominian, l’alliance ADEMA-PCR-PS de Nataniel Dembélé, Rémy Coulibaly et Edwige Koussé Déna en découdra avec la liste RPM-CODEM conduite par Abdoulaye Dembélé, Abdias Théra et Jeannette Diassana.

A Bandiagara, la liste CODEM-ADEMA-RPM, conduite par les députés sortants Bocari Sagara, Amadou Dipkilé et Yapema Djiguiba affrontera la liste UDD-URD-MPM portée par Oumar Tapily, Yagama Tembely et Amsatou Yalcoué.

Dans la circonscription électorale de Bankass, la liste UDD-RPM-MPM de Tidiani Guindo, Kalef Téssougué et Alida Somboro aura à faire avec la liste CODEM-PARENA conduite par Allaye Guindo, Sali Kasokè Sabo et Noel Somboro.

A Douentza, la liste RPM-URD conduite par Abdoulahi Mohamedoun Ansari et Amadou Maiga aura en face la liste ADEMA-ASMA portée par Amadou Ongoiba et Oumar Dicko.

A Koro, la liste Le Mali qui bouge « Alliance AMA-KENE» de Marcelin Guenguere, Hamidou Apouno Djimdé, Yogoiré Dougnon et Djouwaratou Zormé a pour adversaire la liste propre CODEM conduite par Allasseini Telly, Albertine Togo, Amadou Aya (ancien secrétaire politique du parti YELEMA) et Aissata Poudiougou.

A Mopti ville, la Venise malienne, la liste ADEMA-URD-RPM, conduite Moussa Allaye Cissé, président du Conseil régional, Garba Samassekou et Belco Samassekou (députée sortante) affrontera l’’alliance Yeléma (parti du maire de la commune Issa Kansaye) -PS-UDD, portée par Fanta Bah, Tata Bah pour les intimes, Hassimy Sangaré et Mohamed Sanous Nientao.

A Tenenkou, la liste des députés sortants RPM-URD, conduite par Abderhamane Niang, président de la Haute cour de justice et Amadou Cissé, ancien ministre des Mines sous la transition de 2012 a pour challenger la liste UDD de Mama Daou et Malick Coulibaly.

A Youwarou, le candidat du RPM, Ousmane Allaye CISSE, affrontera celui de l’ASMA, Madou Tomota.

A Diré, le candidat RPM Moussa Kalidi affrontera l’indépendant du Mouvement démocratique malien Ibrahima Boubacar.

A Goundam, la liste propre du RPM conduite par Oumar Traoré et Rahmatou Walet Oumarou (fille du président de l’Autorité de protection des données à caractère personnel) sera face à la liste propre URD de Mohamed Elméloud Ag Hamada et Mohamed Fall Ould Mohamed.

Dans la circonscription électorale de Gourma-Rharouss, Drissi Abdalla Ould Attaher, candidat de l’APR sera contre celui du RPM, Younoussou Maiga.

A Ansongo, la liste indépendante « Espoir Ansongo 2020 » conduite par Abdoulbaki Ibrahim Diallo et Akliknan Ag Souleymane a comme adversaire la liste ADEMA-ASMA de Salerhoum Talfo Touré et Albachar Ag Hamadou.

A Gao ville, Cité des Askia, la liste ADEMA-ASMA, avec Fatimata Aliou Touré, Arboncana Boubèye Maiga (un frère de l’ancien Premier ministre Soumeylou Boubèye Maiga) et Assarid Ag Imbarcaouane, un ancien député qui veut signer son retour à l’hémicycle avec deux mandats d’hibernation aura en face l’alliance RPM-CODEM, conduite par Safiatou Aboubacar Maiga, Souleymane Ag  Mehdi et Sadou Harouna Diallo, ancien maire de Gao, transfuge du PDES.

Les constats: le CNID de Me Tall, pour la première fois sera absent à l’Assemblée nationale. Aucun de ses candidats n’a pu franchir le premier tour.

En Commune I du District de  Bamako, les députés sortants MPM-ADP Maliba (Abdoul Kassoum Touré et Fatoumata dite Tenin Sympara) arrivés en 4è position, disent au-revoir à Bagadadji.

Quant au RPM, il perd les Communes III et IV

Répartition de sièges de députés par circonscription électorale

Les 147 députés de l’Assemblée nationale du Mali sont élus dans 55 circonscriptions électorales reparties comme suit : 7 sièges (3): Sikasso, Ségou et Kati ; 6 sièges (1) : Koutiala ; 5 sièges (2) : Kayes et Dioila ; 4 sièges (4): Bougouni, Kita, San et Koro ; 3 sièges (14): Gao, Nioro du Sahel, Niono, Nara, Tominian, Kolokani, Barouéli, Bla, Mopti, Bandiagara, Bankass, Bafoulabé, les Communes V et VI du district de Bamako ; 2 sièges (20): Communes I, II et IV du District de Bamako, Macina, Douentza, Ténenkou, Koulikoro, Kéniéba, Niafunké, Djenné, Goundam, Ansongo,  Bourem, Banamba, Yélémané, Diéma, Yorosso, Kadiolo, Yanfolila et Kolondièba ; 1 siège (11): Kangaba, la Commune III du District de Bamako, Tombouctou, Diré, Gourma Rharous, Ménaka, Youwarou, Kidal, Abeibara, Tessalit, Tin-Essako .

Sékou CAMARA

Source: Bamakonews

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct