Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

SANTE ET AFFAIRES SOCIALES : Michel pour remettre les choses en selle

Du moins les premiers actes  par lui posés portent espoir chez beaucoup  de Maliens qui ne doutent point qu’une solution sera bientôt trouvée aux problèmes dont ils se sont toujours plaints dans nos hôpitaux. Michel Hamala Sidibé, ministre de la Santé et des affaires sociales, semble avoir fait un bon début.

Bras sereinement croisés, regards soucieux et aberrants, dans les clichés rendus publics sur les réseaux sociaux l’on peut bien comprendre facilement les émotions de Michel H. Sidibé lors de son passage en début de semaine au centre hospitalier Gabriel Touré. Cet établissement sanitaire qui manque de tout en termes de plateau technique et dont les doléances sont déjà sur la table du gouvernement.

Avant de quitter les lieux, rapporte Djimé Kanté, standardiste  à l’hôpital  Gabriel Touré, le ministre de la santé et des affaires sociales a pris note des difficultés et a fait promesse de trouver très prochainement une solution à certains cas urgents que  sont le  service des urgences et de réanimation; de l’Imagerie médicale et du service de Pédiatrie.

Après l’hôpital Gabriel Touré et d’autres centres hospitaliers, le ministre  de la Santé et des affaires sociales a rendu visite aux trois centres qui abritent des déplacés à Bamako : Niamana, Faladiè et Bamako Senou.

Si les déplacés de Niamana et de Faladiè ont l’habitude de recevoir les autorités  maliennes, c’est la première fois que ceux de Bamako-Sénou (plus de 500 déplacés) reçoivent un visiteur au nom de l’Etat du Mali.

Source: La Sirène

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct