Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Propagation du COVID19 au Mali : Des chiffres alarmants d’infectés en perspective.

La lutte contre le coronavirus occupe une partie des efforts du gouvernement. Mais cette mobilisation présente beaucoup de zones d’ombre malgré la nécessité et l’obligation du peuple malien à connaître les aspects pénibles qu’engendre cette pandémie.

Dans notre mission de service public, nous nous investissons à alerter les maliens et à leur livrer les détails que les autorités gardent sous silence pour des raisons que nous ignorons.

Selon des agents sanitaires que nous avons approchés, un site confinement a été ouvert ce dimanche dans la ville de Niono. Cela fait suite à la découverte d’un cas suspect le samedi 28 Mars 2020.

Ce cas suspect de coronavirus concernerait un patient qui résiderait en Italie et serait rentré au Mali au mois de mars 2020. Une vingtaine de personnes, ayant côtoyé le suspect, ont été mis en quarantaine.

Leur prélèvement, ajoute un médecin, a été envoyé à Bamako par une mission du ministre de la santé sous escorte policière. Selon les informations livrées au Figaro du Mali, le patient suspecté aurait déclaré qu’il travaillait dans une ferme en Italie. Il aurait aussi confié que six (6) membres de la famille de son employeur en Italie sont décédés de cette pandémie.

Les autorités régionales, suggèrent que l’information doit rester confidentielle jusqu’à la fin des opérations de vote.

Dans la capitale malienne, ce dimanche, dans un quartier de la commune V (dont nous gardons le nom) un patient a été diagnostiqué positif au coronavirus. Il a été extrait à son domicile non loin d’une agence de téléphonie.

Nos premières informations précisent que c’est une mission de l’équipe de confinement, installée à l’Institut Marchoux de Djicoroni Para, qui s’occupe de lui. Des sources sécuritaires confient aussi 11 personnes résident dans la même concession que le patient seraient déclarés positifs.

Les services sanitaires continuent à chercher d’autres contacts et espérer circonscrire la propagation d’une maladie dont la gestion est pleine de légèreté.

Source : Figaro du Mali

 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct