Au cimetière d'Hamdallaye: ATT dans sa dernière demeure

Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Préservation des droits des consommateurs: l’AMAM œuvre à une synergie d’actions !

L’Agence Malienne de Métrologie (AMAM), dans le cadre de la mise en œuvre de son programme d’activité 2019, a organisé hier, dans ses locaux sis à Djalakorobougou dans la zone industrielle AZI, un ‘’atelier d’implémentation des textes nationaux et communautaires relatifs à la métrologie et aux missions de l’Agence Malienne de Métrologie (AMAM)’’ auquel ont pris part les associations de défense des droits de consommateurs et des journalistes.

Dans ses propos introductifs, le Directeur général de l’AMAM, Lansina TOGOLA, a expliqué que le présent atelier vise à créer une synergie d’actions entre les professionnels de la presse et de la communication et l’Agence, afin d’accompagner les associations de défense des consommateurs dans leurs combats d’information, de sensibilisation, d’éducation et de mobilisation des consommateurs pour la préservation de leur intérêt économique.
M. TOGOLA a saisi l’occasion pour rappeler l’objet de la Loi n° 2015-036 du 16 juillet 2015 portant protection du consommateur qui se décline en 5 points : garantir la protection et la défense des intérêts du consommateur quant aux clauses contenues dans les contrats de consommation ; assurer l’information appropriée et claire du consommateur sur les biens et services qu’il acquiert ou utilise ; assurer la conformité des biens et services et la sécurité du consommateur par rapport aux normes requises ; fixer les conditions et procédures relatives à la réparation des dommages ou préjudices subis par le consommateur ; assurer la représentation du consommateur à travers les associations constituées conformément aux dispositions de la réglementation en vigueur. Le DG souligne que l’atteinte de ces objectifs implique à la fois toutes les structures de l’État chargées de la protection du Consommateur, chacune dans son domaine spécifique, les associations de consommateurs et les organes de presse ou de communication. Aussi, invite-t-il toutes les parties prenantes à ce combat à adhérer au déploiement d’une synergie d’actions pour la cause commune qu’est la défense des intérêts économiques du consommateur.
En outre, le Directeur général a donné des gages de l’Agence malienne de métrologie en ce qui est de : la fiabilité des mesures dans les transactions commerciales pour un commerce équitable ; la défense de l’environnement pour minimiser les pollutions ; la défense des personnes, à travers la conformité des instruments de mesure utilisés dans le transport ; la santé publique à travers la conformité des instruments de mesure utilisés par les praticiens de la santé lors de leurs prescriptions.
L’atelier proprement dit a porté sur deux thèmes présentés par le Directeur général adjoint de l’Agence malienne de métrologie Drissa DAO. Il s’agit de : ‘’présentation du cadre législatif réglementaire de la métrologie au Mali et des missions de l’AMAM’’ ; ‘’présentation des textes communautaires relatifs à la métrologie’’.
Les missions de l’Agence sont définies par la Loi N° 014/P-RM du 6 mars 2017 qui stipule en son article 2 qu’elle est chargée de : participer à la mise en œuvre de la réglementation nationale relative à la métrologie ; d’instruire et de suivre les dossiers d’agréments des fabricants, réparateurs et tous autres prestataires de services de métrologie, établir, conserver, entretenir, et améliorer de façon continue les étalons nationaux ; superviser les sociétés privées auxquelles certaines tâches techniques sont déléguées en matière de métrologie ; mener des études et enquêtes en matière de métrologie ; fournir les étalons légaux en fonction des besoins du pays ; mettre en œuvre le contrôle des instruments de mesure ; assurer la surveillance du marché en matière de métrologie ; procéder à la vérification primitive et périodique des instruments de mesure ; jauger les récipients-mesures ; procéder à l’étalonnage des instruments de mesure…
L’article 1er dans ladite loi détermine le statut de l’Agence : ‘’il est créé un établissement public à caractère administratif, doté de la personnalité juridique et de l’autonomie de gestion, dénommé « Agence malienne de Métrologie », en abrégé AMAM’’.

PAR BERTIN DAKOUO

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct