Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

PREMIER CAMP NUMERIQUE MALISTARTUP : Libérer Le Génie De La Jeunesse Malienne Au-Delà De Nos Frontières

Pour accélérer la cadence de la révolution du numérique, le ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré, a lancé le 1er camp numérique Malistartup. C’était ce jeudi 17 janvier 2019, à l’hôtel Sheraton de Bamako.

Sous l’impulsion du Président de la République Ibrahim Boubacar Keïta, on peut affirmer que le Mali est dans le wagon de la révolution du numérique. Car, le ministre chargé de la question, conscient de son impacte pour l’employabilité, est dévoué à cette cause.  D’où le lancement du 1er camp numérique qui, de l’avis du ministre Touré, permettra de libérer le génie de la jeunesse malienne et faire valoir son savoir-faire à l’échelle internationale.  Ce programme  qui consistera à mettre des startups au contact d’encadreurs et praticiens expérimentés pour apprécier leurs projets et les accompagner a enregistré 178 candidats. Dans ce lot, les 30 candidats sélectionnés ont participé à un BootCamp de trois (3) jours, et trois (3) lauréats sélectionnés feront un voyage de promotion d’affaires dans la Silicon Valley, aux Etats-Unis, auprès des leaders mondiaux, et à la recherche de partenaires financiers.

Dans son intervention, le ministre de l’Economie numérique et de la Communication indiquera que ce concours, qui s’inscrit dans le cadre de la promotion de l’entrepreneuriat jeune, est la concrétisation de la volonté du Président de la République qui a décidé de placer les jeunes au cœur de son second mandat. Pour lui, l’entrepreneuriat est incontestablement un moteur de croissance économique  parce qu’il est créateur d’emplois et de richesses pour le Mali. De nos jours, partout, dans le monde, ce sont les startups qui portent l’innovation et les innovations proposées par les géants de ce monde viennent souvent de petites et de moyennes startups. Ce qui lui fera dire que le numérique peut et doit contribuer au rayonnement de notre pays sur le plan international, surtout s’il est porté par des jeunes entrepreneurs maliens. Fort de cette évidence, poursuivra le Ministre Touré, son département a lancé le présent concours où les candidats sont invités à mettre leurs talents de développeurs et d’entrepreneurs au service du pays.

Il s’agit à travers ce concours, précise-t-il, d’explorer, de repérer et d’évaluer les capacités et le potentiel des startups maliennes dans le secteur numérique, en leur donnant l’opportunité de libérer leurs génies créateurs et de convaincre les investisseurs  afin de valoriser leurs savoir-faire.

Quant au président des associations des sociétés informatiques du Mali, Mohamed Diawara, il a salué cette inspiration du Ministre Arouna Modibo Touré. Car, de son avis, il crée  non seulement une opportunité de dénicher le talent du génie des jeunes maliens, mais aussi une chance pour eux de bénéficier des accompagnements pouvant optimiser leurs talents.

Selon le Directeur national de l’Economie numérique, Hamidou Togo, le présent concours permettra de créer des conditions favorables pour donner plus de visibilité à nos talents. Avant de rappeler que sur les 30  candidats sélectionnés sur 178, les 3 meilleurs bénéficieront d’un voyage d’immersion aux Etats-Unis, pour faire vendre l’image du Mali. Les 27 autres bénéficieront d’un accompagnement leur permettant d’optimiser leurs talents.

Oumar KONATE

Source: La Preuve

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct