Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

PHARMACIE POPULAIRE DU MALI: Le budget prévisionnel fixé à plus de 11 milliards de F CFA

Les administrateurs de la Pharmacie populaire du Mali réunis hier en session ordinaire de son conseil d’administration ont validé le budget prévisionnel, estimé à 11 293 895 000 FCFA.

L’année 2018 a été marquée à la Pharmacie populaire du Mali par une maitrise des besoins du secteur public en médicaments essentiels, avec un taux de disponibilité des médicaments du panier de l’ordre de 92,13% de couverture des besoins en médicaments sur toute la pyramide sanitaire y compris les régions du nord. C’est ce que les administrateurs ont annoncé au démarrage des activités de la 86e session du conseil d’administration mardi 12 mars.

Durant l’année écoulée, la PPM a procédé à la distribution effective de 34.640 kits de césarienne dans l’ensemble des structures sanitaires publiques habilitées, la livraison aux hôpitaux et aux centres de santé de référence des intrants de lutte contre le paludisme conformément au plan de répartition du Programme national de lutte contre le paludisme, a indiqué le président directeur général sortant, Moussa Sanogo, ajoutant que les 85 sites de prise en charge des Personnes Vivantes avec le VIH (PVVIH) ont été régulièrement approvisionnés en ARV et produits connexes conformément à l’accord de partenariat PPM/PNUD.

Faisant un rappel, le PDG dira qu’au cours des trois derniers exercices (2016, 2017 et 2018), la PPM a réalisé 30 288 098 000 FCFA de chiffre d’affaires, dont 9 715 197 000 FCFA en 2018 soit 32 ,08% du chiffre d’affaires triennal. “Le budget prévisionnel est de 11 293 895 000 FCFA en produit, et 10 836 770000 FCFA en charge avec un résultat prévisionnel attendu de 457 125000 FCFA. Cette hausse enregistrée traduit un regain d’activités au niveau des services rendus notamment la satisfaction des commandes adressées. Le niveau des ventes et des achats pourraient être amélioré en 2019 au regard des outils de gestion déployés et l’approche clientèle axée sur les contacts de proximité, et une communication plus active.

S’agissant des investissements programmés en 2019, ils sont de l’ordre de 1 067 557 000 FCFA. Un niveau appréciable qui traduit les efforts déjà engagés pour faire face aux grands chantiers initiés dans le cadre de la modernisation de la société et de la satisfaction des besoins en médicaments essentiels et dispositifs médicaux du pays, selon le PDG.

“Par ailleurs, en plus de nos clients traditionnels, le portefeuille client s’est élargi au ministère de la Défense et des Anciens combattants, au ministère des Sports, de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur à travers une convention avec le Centre National des Œuvres Universitaires (CNOU), l’INPS, l’hôpital Mali Gavardo, le nouvel Hôpital Golden Life American Hospital…”.

Cependant, reconnait-il, nous éprouvons d’énormes difficultés quant au paiement des livraisons de médicaments et autres dispositifs médicaux effectué au profit du secteur public. “Le récapitulatif de la situation des impayés de la PPM à ce jour auprès de ses différents partenaires se chiffre à plus de 6,5 milliards de FCFA dont près de 5 milliards de FCFA uniquement pour le compte du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique. A cela, il convient d’ajouter les dettes des hôpitaux se chiffrant à 426 585 449 000 FCFA”, déplore-t-il.

Nommé il y a deux semaines en remplacement de Dr Sanogo, le tout nouveau patron, Mamady Sissoko, est attendu avec davantage d’initiatives pour rétablir la situation financière et administrative de la PPM.

Bréhima Sogoba

 

Source: indicateur du renouveau

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct