Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Nouveau gouvernement au Mali : 17 entrants et 11 sortants

Après la signature de l’Accord politique le 2 mai 2019, la liste du nouveau gouvernement dit de ‘‘ de large ouverture et de mission’’ a été rendue public, ce dimanche 5 mai 2019, par le secrétaire général de la présidence de la République, Moustapha Ben BARKA. Suivant ce décret, il ressort que dans la nouvelle équipe gouvernementale, le nouveau Premier ministre Boubou CISSE, a fait appel à 17 nouveaux ministres (soit 45 % de l’effectif total). Par contre, il a remercié 11 de ses anciens collègues du gouvernement Soumeylou Boubèye MAIGA. 

Parmi les nouveaux ministres, on enregistre 11 novices qui font leur première expérience gouvernementale. Parmi lesquels, il y a : Michel Hamala SIDIBE, nommé ministre de la Santé et des affaires sociales ; le Général de Division Ibrahim Dahirou DEMBELE, qui prend le portefeuille de ministre de la Défense et des anciens Combattants ; Ibrahima Abdoul LY, ministre des Transports et de la Mobilité urbaine ; Amadou THIAM, ministre chargé des Réformes institutionnelles et des relations avec la société civile. Parmi les ministres stagiaires, il y a aussi l’ancien député de Ténenkou, le Dr Témoré TIOULENTA, nommé ministre de l’Éducation nationale ; l’ancien directeur de l’AGETIP, Hama Ould Sidi Mohamed ARBI, ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et du Logement social.

Toujours parmi les ministres stagiaires, on retrouve l’ancien secrétaire général du ministère de l’Économie et des finances, Mme BARRY Aoua SYLLA, qui arrive pour la première fois au poste de ministre délégué auprès du Premier ministre, Chef du Gouvernement, ministre de l’Économie et des Finances, chargé du budget.

Toujours dans la même veine, le Pr Mahamadou FAMANTA, est nommé pour la première fois de sa carrière, ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique ; Alioune Badara BERTHE, devient ministre des Domaines et des affaires foncières. Moussa Boubacar BAH, président du mouvement Sabati 2012, est nommé au poste de Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale, chargé de la Promotion et de l’Intégration de l’Enseignement bilingue.

Autre ministre stagiaire, Adama SANGARE a été nommé au portefeuille de Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Agriculture, chargé de l’Aménagement et de l’Équipement rural. Par ailleurs, on note parmi les nouveaux ministres des figures déjà connues du grand public pour avoir déjà été ministre de la république ou par leurs riches parcours professionnels. C’est le cas du ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux, Me Malick COULIBALY ; le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Boubacar Alpha BAH dit BILL ; le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Tiébilé DRAME ; le ministre de l’Intégration africaine, Me Baber GANO ; le ministre du Dialogue social, du Travail et de la Fonction publique, Oumar Hamadoun DICKO ; le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable,  Housseini Amion GUINDO

À l’opposé de ceux-ci, le renouvellement a été fatal pour 11 ministres qui ont tout simplement été remerciés. Il s’agit de Tiènan COULIBALY qui était ministère de la Justice, Garde des Sceaux dans le gouvernement de Soumeylou Boubeye MAIGA de même que Mme KEÏTA Aïda M’BO, ministre de l’Environnement, de l’assainissement et du Développement durable. Toujours parmi les ministres de SBM remerciés, il y a le ministre de l’Innovation et de la recherche scientifique, le Pr Assétou Founè SAMAKÉ MIGAN tout comme le Pr Tiémoko SANGARÉ, ministre de la Défense et des anciens Combattants et le Dr Nango DEMBÉLÉ, ministre de l’Agriculture.

Le Pr Abinou TEMÉ, ministre de l’Éducation nationale en difficulté sur le front scolaire a lui aussi été remercié à l’image de Soumana Mory COULIBALY, ministre des Transports ; de Mme DIARRA Raky TALLA, ministre du Travail et de la Fonction publique, chargé des Relations avec les Institutions, ainsi que du Pr Samba Ousmane SOW, ministre de la Santé et de l’Hygiène publique ; Alhassane AG AHMED MOUSSA, ministre du Commerce et de la Concurrence  et enfin Mohamed Moustapha SIDIBÉ, ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme ont tous connus le même sort.

Abdoulaye OUATTARA

Afrikinfos

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct