Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

MRTC: La question du moustique au cœur d’un échange avec les habitants du Point-G

Le mardi 14 aout dernier, les responsables de la branche du MRTC dirigé par le professeur Cheick Traoré ont organisé un café littéraire. C’était d’une part, en présence du représentant du chef de quartier du Point-G, M. Chacka Dembélé, le Directeur de l’école ‘’C’’ du groupe scolaire du point-G, M. Bakary Fofana, du président du comité de gestion scolaire (CGS), M. Drissa Kantao, de M. N’golo Diarra enseignant. Et d’autre part, le professeur Cheick Traoré qui avait autour de lui plusieurs jeunes chercheurs.

Ce café littéraire était un cadre d’échanges interactif de causerie et partage d’expériences. C’est pourquoi, le conférencier, Madou Coulibaly dit Madou génie, a affirmé ‘’Que personne ne se gêne de m’interrompre pour poser des questions’’. Au cours de sa présentation, il a surtout mis l’accent sur les « Gène drive ». Il s’agit d’une technologie qui permet une modification des moustiques et qui viendra contribuer à la diminution des anophèles qui nous transmettent le paludisme.

En effet, quand les ‘’Gine drive’’ seront lâchés et qu’ils s’accoupleront avec les moustiques que nous connaissons déjà. Il y’aura assez peux d’anophèles et nous nous éloignerons donc progressivement du paludisme. Le jeune professeur, Coulibaly sous le contrôle de son patron, le professeur Traoré, a expliqué que leur laboratoire dispose des technologies les plus modernes pour cela.

Quel est la durée de vie des moustiques génétiquement modifiés ? Est-ce qu’ils ne transmettront pas d’autres maladies? Sont entre autres des questions ayant permis aux uns et aux autres d’en savoir davantage.

                 

Drissa Kantao

Le Confident

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct