Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mobilisation contre les sanctions de la Cedeao : Mamadou Diarrasouba draine Dioïla

Contre les sanctions économiques et financières imposées à notre pays par la Cedeao, jugées inhumaines par tous, toute la région de Dioïla s’est mobilisée pour non seulement condamner ces mesures, mais aussi apporter son soutien aux autorités de la Transition. C’était à l’appel de Mamadou Diarrassouba, le 14   janvier 2022, à la place de l’Indépendance de ladite ville.

 

En effet, à l’instar des autres localités du Mali, la région de Dioïla ne pouvait rester en marge de l’appel patriotique pour la reconquête de notre fierté perdue. Ainsi, les autorités politiques, avec à leur tête l’honorable Mamadou Diarrassouba, membre du CNT ainsi que les autorités administratives et coutumières de la région ont expliqué aux milliers de personnes venues des 23 communes les enjeux de l’heure.

Devant une foule surexcitée, hostile aux épreuves imposées par la Cedeao, mais favorable à la prolongation de la transition, les responsables de la région ont trouvé les mots justes pour conforter le peuple dans son soutien à la Transition. Sur les lieux, on a pu remarquer des messages hostiles à l’organisation sous-régionale, mais aussi ceux de soutien aux autorités de la transition. Pour la circonstance, Mamadou Diarrassouba a convaincu la population de la nécessité de poursuivre la mobilisation générale autour de la Transition, en vue de faire face aux sanctions. Pour lui, l’heure est au sursaut patriotique. Aucun intérêt personnel, politique ou associatif ne doit prévaloir. Le Mali, notre dénominateur commun, a besoin de tous ses fils pour réaffirmer sa grandeur au reste du monde.  « Nous avons été appelés par la mère patrie pour surmonter ensemble les défis qui s’imposent et nous avons répondu. C’est l’occasion pour moi de saluer la population de Dioïla qui a toujours répondu à tous les appels de la nation. La présence de toutes les forces vives et politiques sur ce lieu est un symbole de l’unisson pour sauver le pays. Je profite de cette tribune pour réaffirmer la volonté des citoyens des pays de la Cedeao qui souhaitent avoir une Cedeao des peuples, en lieu et place d’une Cedeao des Etats. C’est le lieu pour moi de vous informer que les mesures de sanctions prises par la Cedeao ne sont prévues par aucun texte de l’organisation. Et de nous offusquer contre ces décisions illégales et inhumaines. Donnons-nous la main pour soutenir les autorités de Transition ; ce, en évitant surtout la spéculation des prix de produits dans les marchés. Préparons-nous à assumer nos responsabilités en préservant notre dignité face à cette épreuve», a déclamé Mamadou Diarrassouba.

Pour lui, la seule lutte qui vaille aujourd’hui est de soutenir les autorités de Transition qui déploient d’énormes efforts afin de bâtir le Mali de nos rêves.

Amidou Keita

Source : Le Témoin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct