Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Marche sans incident de l’opposition malienne à Bamako

A l’appel de l’opposition malienne, un milliers de personnes ont marché pacifiquement, vendredi matin à Bamako, pour réclamer « des élections transparentes et l’égal accès aux médias d’Etat », a constaté APA.

Img : Marche sans incident de l’opposition malienne à Bamako
Les marcheurs ont quitté la Place de la liberté pour se rendre à la Bourse du travail, où plusieurs leaders de l’opposition ont successivement pris la parole pour évoquer les exigences de l’opposition.

Sur les pancartes, on pouvait lire : « Libérer l’ORTM (radio et télévision publiques) », « Pas de fraude électorale », « Nous voulons des élections transparentes ».

Les manifestants appelé le gouvernement à organiser des élections sans reproche et à faire de sorte que les médias d’état soient accessibles à tous les candidats « au même titre » que le président Ibrahim Boubacar Keita, candidat pour un second mandat.

Sous un autre registre, ils ont invité le régime à rendre accessibles l’eau et l’électricité accessible et à moindres prix.

Contrairement à la marche interdite du 02 juin 2018 lors de laquelle il y avait 15 blessés et huit interpellations, celle de ce vendredi s’est terminée sans incident.

La rédaction

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct