Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mahmoud Dicko et la Présidentielle de 2018 : « Nous nous plierons aux instructions du Cherif de Nioro »

Dans un enregistrement audio que nous détenons, le Président du Haut Conseil du Mali, Mahmoud Dicko exprime sa déception de l’actuelle gouvernance et sanctionne ses propos par ces phrases : « nous nous plierons aux instructions du Cherif de Nioro. Ce qu’il dira, c’est ce que nous appliquerons pour le choix d’un candidat aux élections de 2018 ».

Entre IBK et les religieux, il y a le divorce car le président de la République n’a pas tenu promesse.  Mardi soir dans son émission cartes sur table, Ras Bath évoquait les raisons de l’absence de Mahmoud Dicko et de Cherif Ousmane Madani Haïdara  à Koulouba à l’occasion de la présentation des vœux de nouvel an. Les religieux n’ont pas été invités officiellement comme cela se fait d’habitude. La présidence est passée par d’autre pour informer l’instance suprême de la religion musulmane au Mali. Un mépris total à l’endroit de la communauté musulmane.

Dans un enregistrement joué par le chroniqueur Mahmoud Dicko dit clairement que rien ne va dans ce pays pour la simple raison que les promesses n’ont pas été tenues. Et sans le prendre par son nom, Dicko dit au président qu’il est temps d’honorer ses engagements.

Chouala Baya a aussi exprimé son indignation. L’enregistrement date du moment de déguerpissement enclenché par le gouverneur du district, Ami Kane. «  IBK n’aime pas les pauvres ».

Quant à Cherif Ousmane Madani Haïdara, il lance un appel pressant à l’endroit de nos autorités de revoir les conditions de détention des prisonniers. Dans ses analyses, nos autorités n’ont aucun sens de l’humanisme envers leurs prochains et sans cela difficile d’avoir un pays stable.

Le Cherif de Nioro et IBK, le divorce est consommé il y a longtemps. IBK a tenté plusieurs médiations, elles ont toutes échoué.

Ras Bath à travers des témoignages audio à l’appui, a étalé toutes les promesses faites par IBK lors des campagnes présidentielles. Aujourd’hui s’il y a lieu d’évaluer IBK, chaque malien saura le faire en toute conscience.

Kèlètigui Danioko

Le Pays

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct