Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Lutte contre la drépanocytose : DES RÉSULTATS ENCOURAGEANTS OBTENUS PAR LE CRLD

Le Centre de recherche et de lutte contre la drépanocytose (CRLD) a tenu hier, la 16ème session de son conseil d’administration, sous la présidence de Dr. Sékou Oumar Dembélé, conseiller technique au ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, en présence du directeur général du Centre, Pr. Dapa Diallo.

Les administrateurs ont examiné le bilan des activités du Centre sur la recherche, la formation, l’appui aux soins spécifiques, la communication et les aspects financiers sur la période allant du 1er janvier au 30 juin 2018.
Durant cette période, le CRLD a mené de nombreuses activités. Cependant, les retentions budgétaires sur la recherche et le fonctionnement ont conduit à un faible taux de réalisation de 42%. Néanmoins, le taux d’exécution global sur les crédits ouverts a dépassé 65%. Le directeur général du Centre, Pr Dapa Diallo a évoqué une activité de recherche soutenue malgré les difficultés liées à un staff limité de chercheurs. Il a également noté que le Centre a enregistré une publication scientifique, 6 protocoles de recherche et de nombreuses participations et communications à des fora scientifiques. «Dans le domaine de la formation, le CRLD a organisé une session de mise à niveau entrant dans ses activités de formation continue et a reçu 8 praticiens de santé de Sikasso pour des formations à la prise en charge des drépanocytaires» a t-il déclaré. Pr Dapa Diallo a également noté que son service a participé à l’édition finale du guide de prise en charge de la drépanocytose en Afrique.
S’agissant de la communication, il a souligné que le centre a participé aux activités de sensibilisation du 10 mai au 19 juin et que trois bulletins «koloci» ont été publiés.
Sur l’appui aux soins spécifiques, le professeur a affirmé que les indicateurs de performance sont globalement en hausse par rapport à ceux enregistrés durant le 1er semestre 2017. Il a révélé que le ratio de personnel/malades est encore très faible et largement en dessous des normes internationales.
Selon lui, le défi majeur auquel reste confronté le Centre est le développement efficace de ses missions essentielles de recherche et de formation au moment où il continue d’enregistrer une augmentation croissante de sa file active : plus de 500 nouveaux malades durant ce semestre.
Des efforts sont déployés depuis le début du semestre pour la création d’une unité d’informatisation, a soutenu le directeur du Centre avant de solliciter l’appui des autorités pour renforcer davantage les ressources humaines.
Le président du conseil, Dr Sékou Oumar Dembélé a, pour sa part, indiqué qu’avec environ 10.011 malades et des travaux de recherche publiés dans des revues avec comité de lecture, le centre doit être encouragé et appuyé pour contribuer à l’offre des soins spécifiques aux drépanocytaires.
Selon lui, la création de centres et d’unités de compétence en réseau pour maintenir la qualité de l’offre des soins aux drépanocytaires est un élément de politique qui doit être accéléré.
Dr Sékou Oumar Dembélé a enfin déclaré que la mise en place d’un programme de fundrashing par le CRLD a fait ses preuves à travers l’identification de partenaires techniques et financiers fiables. A cet effet, le Centre a signé un accord de principe pour un avenant de 3 ans auprès des partenaires initiaux tels la Fondation Pierre Fabre et la DCI de la Principauté de Monaco.
Fatoumata NAPHO

 

Source: Essor

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct