Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

L’état d’urgence prolongé de six mois dans le nord du Burkina

OUAGADOUGOU, 11 janvier (Reuters) – Le Parlement du Burkina Faso a voté vendredi une prolongation de six mois de l’état d’urgence dans plusieurs provinces du nord du pays en raison de récentes attaques de groupes djihadistes, dont une qui a provoqué la mort de douze personnes jeudi.

Le gouvernement burkinabé a déclaré que cette attaque avait été commise par une trentaine d’hommes armés dans la ville de Gasseliki dans la province de Soum proche de la frontière du Mali.

Deux habitants de Gasseliki ont raconté à Reuters que les assaillants avaient tiré des coups de feu et incendié plusieurs commerces.

Les autorités de Ouagadougou ont imposé l’état d’urgence le 31 décembre après que des activistes ont tué dix gendarmes lors d’une attaque.

La situation sécuritaire continue de se détériorer au Burkina alors que les groupes djihadistes, dont certains sont basés au Mali, tentent d’accroître leur influence dans les zones difficilement contrôlables du Sahel. (Thiam Ndiaga; Pierre Sérisier pour le service français)

 

Source: zonebourse

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct