Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Le PGAGE réunit les partenaires autour de l’examen et la validation du rapport d’analyse de la PDA et du PNISA

Le Centre de Formation pour le Développement (CFD) a abrité le 19 Août 2019, l’atelier d’examen et de validation du rapport d’analyse de la PDA / PNISA à travers la grille d’analyse adaptée aux ODD afin d’intégrer l’environnement dans la politique de développement agricole (PDA / PNISA). Cet atelier a été organisé par le Projet Génération d’Avantages Globaux pour l’Environnement (PGAGE).
La cérémonie d’ouverture était placée sous la présidence du Ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et de Développement Durable (MEADD) qui était représenté par le conseiller technique, Modibo Sacko, qui dans son allocution a invité les participants à examiner dans les détails le document qui leur est soumis compte tenu de l’importance que le département accorde à cet atelier. La représentante du PNUD, Mme Adame Coulibaly a remercié dans son discours, le gouvernement et l’ensemble des partenaires de mise en œuvre du PGAGE.

Il faut souligner que l’objectif de l’atelier est d’examiner et valider le rapport d’analyse de la PDA / PNISA à travers la grille d’analyse adaptée aux ODD afin d’intégrer l’environnement dans la politique de développement agricole (PDA / PNISA). Au cours des travaux, le rapport d’analyse de la PDA/PNISA à travers la grille d’analyse adaptée aux ODD sera examiné et les amendements nécessaires seront apportés et le rapport est validé.

Il est important de noter qu’au Mali, la dégradation des terres et la perte de biodiversité constituent des défis majeurs qui limitent profondément les capacités de résilience des agro-écosystèmes, en particulier face aux changements climatiques. Elle touche directement au vécu des populations et les rendent davantage vulnérables aux changements climatiques. L’Etat malien admet l’urgence de réaliser des investissements conséquents pour relever le défi de préserver le potentiel productif des terres.

A cet effet, l’intégration de l’environnement dans les politiques agricoles devient une nécessité sinon une obligation. Cette intégration permettra de faire le suivi de l’évolution des ressources naturelles et l’impact des investissements agricoles sur l’environnement.

Ainsi, en application des directives de la LOA, la Politique de Développement Agricole (PDA) est le cadre unique de référence pour toutes les politiques et stratégies sous sectorielles.
Certains projets / programmes (PAPAM) ont entrepris l’intégration de l’environnement dans la PDA. Ces processus ont été conduits à travers l’outil de la Grille d’Analyse pour le Développement Durable (G.A.D.D) basés sur les 03 dimensions notamment environnement, social et économique (version 2014 se référant aux OMD).

C’est dans ce contexte que le PGAGE organise un processus d’intégration de la dimension environnementale dans la politique de Développement Agricole (PDA) et son PNISA à travers la nouvelle Grille d’Analyse de Développement Durable adaptée aux ODD (mise en vigueur à partir du 1er janvier 2016). Le verdissement portera sur l’intégration des ODD relatifs à l’environnement dans la PDA et le PNISA.

Fsanogo/abamako

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct