Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Le ministre de l’Education Nationale, Témoré Tioulenta est décédé ce vendredi à Bamako, à l’âge de 60 ans

Le ministre de l’Education Nationale, Témoré Tioulenta est décédé ce vendredi à Bamako à l’âge de 60 ans, des suites d’une maladie, a appris l’AMAP de source officielle.

L’annonce a été faite par le ministre de la Communication, chargé des Relations avec les Institutions, Porte Parole du Gouvernement dans un tweet publié ce matin.

Le Gouvernement de la République du Mali éprouvé a présenté ses condoléances à la famille de l’illustre disparu.

Dr Témoré Tioulenta, né en 1954 à Toguéré Coumbé (cercle de Ténenkou), est professeur d’enseignement supérieur de classe exceptionnelle qui a débuté sa carrière en 1978 à l’Ecole normale secondaire de Badalabougou comme professeur de lettres, après l’obtention de son diplôme en lettres modernes à l’Ecole normale supérieure de Bamako et de son baccalauréat (série lettres classiques) au lycée Askia Mohamed.

Ambitieux, Témoré Tioulenta s’envola pour Paris, d’où il revint nanti d’un doctorat (mention très honorable) en sciences du langage, obtenu en 1991 à l’Ecole des hautes études en sciences sociales de Paris.

Dr Tioulenta est devenu chargé de recherche et chercheur au département linguistique et traditions orales de l’Institut des sciences humaines de Bamako avant de diriger le même département de 1992 à 1994, année à laquelle il fut affecté à Mopti comme directeur régional de l’éducation.

En 2000, il a été promu chef de cabinet du ministre de l’Education nationale avant de devenir deux années plus tard, conseiller technique principal du projet de lutte contre le VIH/SIDA dans les programmes de l’éducation de base/GTZ.
Il devint de 2005-2006 consultant d’appui à la GTZ et au PNUD pour l’exécution de leurs rôles de chefs de file des partenaires techniques et financiers de l’éducation.

En 2006, Dr Témoré Tioulenta fit son retour dans la haute administration comme directeur de l’académie d’enseignement de Kati, avant d’être élu député à l’Assemblée nationale (législature 2007-2013).

De 2014 à 2015, il a été cadre à la direction nationale des ressources humaines du secteur de l’éducation, pour devenir à partir de 2016 le directeur national de la pédagogie jusqu’à sa nomination comme ministre, au mois d’avril 2019.

KM

(AMAP)

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct