Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

L’agriculture vous tend les bras, l’Office du Niger vous offre son potentiel

Le thème de cette édition du Salon International de l’Agriculture (SIA Paris 2020) à savoir «L’agriculture vous tend les bras» est assez révélateur des difficultés auxquelles ce secteur est confronté. Ses acteurs ont de la peine à promouvoir leurs activités face à certaines couches de la société qui estiment que les agriculteurs sont des prédateurs de la nature. Ainsi, ce thème est une invitation au dialogue autour de ce secteur qui nourrit le monde.

 

Le Salon de l’Agriculture, qui a ouvert ses portes le samedi 22 février 2020 au Parc des Expositions de Paris, Porte de Versailles, va regrouper quelque 633. 000 visiteurs, un millier d’exposants et 37. 950 professionnels qui viendront découvrir et faire découvrir le secteur. Comme à l’accoutumée, le Mali, une puissance agricole dans l’Afrique de l’Ouest, est représenté par une forte délégation conduite par le ministre de l’Agriculture, Moulaye Ahmed Boubacar Haïdara, celui de l’Elevage et de la Pêche, Dr Kané Rokia Maguiraga.

Au nombre des entreprises agricoles maliennes, qui ont fait le déplacement pour cette édition du SIA, figure l’Office du Niger qui dispose d’un espace idéal pour le développement intégré. Il est représenté par le Directeur de l’Appui au Monde Rural, Bamoye Kéita, celui de l’Aménagement et de la Gestion du Foncier, Hamadoun Sidibé, le Délégué Général des Exploitants Agricoles, Abdoulaye Daou et le Chef de Service Communication, Alassane Diarra.

 

S’intéresser davantage au plus grand bassin agricole de la sous-région

Au cours de ce Salon, l’Office du Niger, comme d’habitude, fait une offensive de charme à travers la présentation de son potentiel agricole, de ses opportunités d’investissement. L’objectif visé est d’inviter les investisseurs à s’intéresser davantage au plus grand bassin agricole de la sous-région où il y a de la place pour toutes les activités de développement (l’agriculture, l’élevage, la pisciculture, l’agroforesterie, etc.)

Cette année, le secteur agricole montre, de plus en plus, de nombreux signes de dynamisme à l’instar des innovations en pointe grâce à la digitalisation, d’un nombre croissant d’AOP (Appellation d’Origine Protégée) et d’IGP (Indication Géographique Protégée) de jeunes générations de mieux en mieux formées, d’offensives à l’export, ou encore d’un secteur bio performant.

Dans ce contexte, selon les experts, «il est important de retisser les liens, montrer l’agriculture telle qu’elle est, donner l’envie de rejoindre le secteur et surtout, de transmettre ce qui fait la force et l’identité du monde agricole français. C’est dans ce contexte que le Salon International de l’Agriculture a choisi, cette année, comme thème 2020 : “l’Agriculture vous tend les bras”.

Pour le ministre malien de l’Agriculture, Moulaye Ahmed Boubacar Haïdara, ce thème est assez révélateur et prend en compte les préoccupations de l’agriculture, de façon générale, au Mali. Car, soutient-il, «Au Mali, nous avons d’énormes potentiels (en terre et en eau en plus du soleil) qui offrent des opportunités d’affaires et d’investissements avec des garanties solides dans des domaines divers et variés».

Depuis sa création en 1963, le Salon International de l’Agriculture rassemble chaque année tous les acteurs du monde agricole, devenant ainsi une référence en France mais aussi à l’étranger. Il est avant tout l’occasion de découvrir une agriculture dynamique, innovante et moderne.

Alassane DIARRA

Le Challenger

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct