Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

La CEDEAO envisage l’allègement des sanctions sévères prises contre le Mali: Un véritable Volte face de la CEDEAO face aux autorités maliennes.

La CEDEAO envisage l’allègement des sanctions sévères infligées au Mali suite au décès subite de l’ancien président du Mali Ibrahim Boubacar Keita ce dimanche 16 janvier à l’âge de 76 ans selon une source diplomatique de l’organisation.

 

Selon plusieurs sources, la fermeture des frontières empêchera certains chefs d’État de la CEDEAO d’assister aux obsèques et l’enterrement de l’ancien président malien Ibrahim Boubacar Keita.
Un véritable dilemme que la CEDEAO elle même est confrontée. Le président français Emmanuel Macron aurait appelé les présidents de la CEDEAO de revoir leurs positions suites à la situation diplomatique et géoplitique très tendue avec les autorités maliennes.
Les mesures en cours au Mali représentent un véritable danger pour l’avenir de la France et ses alliés au Sahel confirme un haut responsable de la CEDEAO dans l’anonymat ce 16 janvier 2022.
Une CEDEAO embourbée dans ses propres pièges par les autorités maliennes ?
Affaires à suivre..
KAO François 

SourceAGORA Actualités

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct