Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

La 6ème édition du salon de l’habitat de Bamako (SAHABA) s’est ouverte hier jeudi au CICB: » Offrir un logement abordable à chaque citoyen dans un cadre de vie sécurisé « , selon le ministre en charge de l’habitat

Pour créer une synergie d’action en faveur du secteur de l’habitat et faire découvrir au public de multiples opportunités d’accès aux logements sociaux, le ministère en charge de l’Habitat et des logements sociaux et ses partenaires ont procédé hier jeudi, au Centre International de conférence de Bamako (CICB), à l’ouverture de la sixième édition du Salon de l’Habitat de Bamako (SAHABA) sous le thème  » la sécurité, une exigence de la ville . »

L’ouverture des travaux était présidée par le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, en présence du ministre de l’Habitat, Hama Ould Arbi, de ses homologues du Sénégal, Abdoul Karim Fofana, du Burkina Faso, Maurice Dieudonné, de l’Ambassadeur du SAHABA, Youssou Ndour, du Directeur de la BMS-Sa, Alioune Coulibaly, sponsor officiel de l’évènement et plusieurs invités de marque.

Pendant quatre jours, les professionnels de l’immobilier seront réunis afin de trouver un interlocuteur adéquat, quel qu’il soit, à leurs projets immobiliers. Ces projets, rappellonsle, s’articulent autour de l’achat de terrain, la construction de maison, la rénovation, entre autres. Les promoteurs immobiliers, constructeurs et les spécialistes de crédit seront également présents pour offrir toutes les informations nécessaires.

Pour la circonstance, des conférences et des conseils seront dispensés suivant les problématiques liées à l’habitat. Pour cette édition, les participants sont venus du Sénégal (pays invité d’honneur), du Burkina Faso, de la Côte d’ivoire, du Niger, de la France et de la Belgique pour revisiter l’histoire de l’habitat du Mali et évaluer les avantages de l’utilisation des matériaux locaux dans la construction.

Pour le ministre de l’Habitat du Mali, Hama Ould Sidi Mohamed Arbi, promouvoir la construction, notamment la promotion immobilière est une nécessité sociale et aussi un impératif économique. Le Salon de l’habitat de Bamako, selon lui, s’inscrit dans l’agenda international des rencontres des professionnels de l’immobilier.

» Penser à nos villes avec cette exigence de sécurité impose une approche ordonnée et une mobilisation de tous les acteurs du secteur du bâtiment, notre mobilisation collective tout court. Nos politiques publiques de logement doivent s’orienter vers cet objectif en innovant, afin d’offrir un logement abordable à chaque citoyen dans un cadre de vie sécurisé « , a-t-il précisé.

Yaya Kanitao

Source : l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct