Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Honorable Mody N’Diaye : la voix de VRD

Président du groupe parlementaire Vigilance républicaine et démocratique (VRD) et membre de l’URD, Mody N’Diaye est l’un des visages les plus connus de l’actuelle mandature.

Honorable Mody nDiaye depute assemblee nationale groupe Vigilance Républicaine Démocratique vrd urd opposition

Natif de Barouéli (région de Ségou), qu’il représente à l’Assemblée nationale, Mody N’Diaye est âgé de 59 ans. Réélu l’an dernier, il en est à son deuxième mandat au sein de l’Hémicycle. Celui que l’on voit souvent au pupitre défendre les positions tranchées de l’opposition, commença sa carrière politique à l’Assemblée nationale en 2007 en tant qu’indépendant. Trois ans plus tard, il décide de rejoindre l’Union pour la République et la démocratie (URD), dont le président Soumaïla Cissé était alors l’un des favoris de la présidentielle qui devait se tenir en 2012.

Inspecteur des finances, Mody Ndiaye sert dans l’administration depuis le 1er janvier 1985. Il passera d’ailleurs les deux premières années au service national des jeunes et en sortira avec le brevet de préparation militaire, gage de patriotisme à l’époque. Entre cette date et 2007 où il a rejoint l’Hémicycle, le futur élu occupa plusieurs fonctions, dont le poste de Président Directeur Général de la Société nationale des tabacs et allumettes du Mali (Sonatam), rachetée il y a quelques années par les capitaux libyens, après une quasi-faillite.

Plusieurs fois Secrétaire général du ministère de l’Industrie et du Commerce, Mody N’Diaye est également reconnu comme expert dans les négociations au sein des organismes internationaux. Depuis 2014, il est le président du groupe parlementaire Vigilance républicaine et démocratique (VRD) qui regroupe quatre partis d’opposition : URD, PRVM Fassoko, PARENA et FARE-Ankawili, et comptabilise 21 des 147 députés de l’Assemblée. Pour son président, l’opposition malienne joue son rôle, le groupe « VRD a travaillé sans relâche dans le cadre du contrôle de l’action du gouvernement et cela de façon très responsable. Les actes que nous avons posés ont été salutaires car ils ont permis au gouvernement de changer légèrement le cap, même si nous ne sommes pas encore très satisfaits. »

Au sein de l’Assemblée nationale malienne, Mody N’Diaye a occupé les postes de vice-président de la commission de Contrôle et rapporteur général de la commission des Finances, de l’Économie, du Plan et de la Promotion du secteur privé. De lui, ses camarades de groupe ne disent que du bien, à l’instar du député Mamadou Hawa Gassama. « Mody N’Diaye est actuellement l’un des rares cadres qui siègent à l’hémicycle. Il est doué et compétent, personnellement, je n’ai que respect et considération pour lui » affirme l’élu de Yélimané.

Intrinsèquement lié à son parti, il est considéré aujourd’hui comme l’homme de confiance du président de l’URD, Soumaïla Cissé. Même si on lui reproche parfois sa verve agressive, Mody N’diaye n’entend pas transiger et assure continuer à « lutter contre les dérapages du pouvoir actuel. C’est pourquoi nous dénonçons en donnant nos arguments, nous dénonçons en apportant nos solutions ».

Par Moussa MAGASSA

Source:Autre presse

avatar
  Subscribe  
Notify of
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct