Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Frontière nigéro-malienne : Au moins une vingtaine de civils tués et d’autres blessés dans la région de Tillabery

Une vingtaine de personnes tuée et autant de blessés ont été enregistrés lors d’une attaque ayant visé, le vendredi 18 mai 2018, aux environs de 19h et 20h, le village d’Agaï situé dans la commune d’Inatès, à quelques encablures de la frontière malienne.

De sources sécuritaires nigériennes, les assaillants seraient venus du Mali. Parmi les victimes y figurent pour l’essentiel des enfants, des femmes et des personnes âgées. Chose qui fait craindre un nouveau drame dans les conflits inter-communautaires qui sont fréquents ces derniers temps dans la zone.

Certes, pour l’heure, les regards sont tournés sur les hommes de Desch dans le Grand Sahara d’Adnan Abou Al-Walid Al-Sahraoui qui mènent de nombreuses exactions dans cette zone à cheval entre la frontière malienne et nigérienne. Ces éléments armés sont la plupart du temps combattus par les combattants de la Coalition MSA-GATIA qui ont remporté de nombreux succès militaires récemment. Une situation obligeant les premiers à mener des représailles contre les civils. Toutefois, pour cette nouvelle attaque dans le territoire nigérien, il semblerait qu’elle ait un lien avec le massacre de 17 civils, dans les localités de Tindinbawen et Taylalene, dans la région de Ménaka, au début du mois. Ainsi, l’attaque survenue au Niger viendrait donc de soupçons. Ceci étant ce sont aussi des communautés qui se connaissent très bien de part et d’autre de la frontière commune.

Kibaru

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct