Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

France: Emmanuel Macron change de style aux Antilles

Emmanuel Macron est attendu ce samedi soir à Saint-Martin. Le chef de l’Etat revient sur l’île un an après l’ouragan Irma qui a ravagé cette île des Antilles. Ces deux derniers jours, le président français a visité la Martinique et la Guadeloupe avec un objectif : se montrer à l’écoute de la population pour surmonter les mauvais sondages.

Avec notre envoyé spécial à Pointe-à-Pitre, Julien Chavanne

Emmanuel Macron a fait passer son message dès sa première prise de parole à Fort-de-France : « J’ai besoin de vous, journalistes, population élue, donc aidez-moi à faire la pédagogie. »

Un appel au secours, loin de ses dernières sorties. Le « traversez la route » lancé à un jeune horticulteur ou encore les « Gaulois réfractaires » au changement.

Aux Antilles, le président joue la proximité et la modestie. A chaque visite, chaque bain de foule, il écoute, touche, prend le temps de répondre. Une femme  l’interpelle sur la réduction du taux et du plafond de l’abattement fiscal outre-mer prévu par le gouvernement  : « Non à l’abattement des 30% parce que ça nous coupe de 3 000 euros, nous sommes encore des pauvres Monsieur le président », Emmanuel Macron répond : « L’abattement, vous savez comment ça marche. Bon ». « Je ne suis pas technicienne », rétorque la femme.

Fini le président des riches, jugé arrogant ou distant dans les sondages. Emmanuel Macron tente de se mettre à hauteur d’homme : « J’ai dans le ventre l’impatience de 66 millions de Français, je veux qu’on aille encore plus vite et plus fort. C’est pour ça que je me bats tous les jours sans relâche. Moi je prends le temps d’aller au contact, d’expliquer aux gens quand ils ne sont pas d’accord. C’est moins facile, mais c’est la clé d’une transformation. »

Après les victimes de l’insecticide chlordécone, les algues toxiques sargasses, les problèmes de distribution d’eau, le chef de l’Etat aura l’occasion d’affronter d’autres mécontentements à Saint-Martin. Et d’endosser encore une fois son nouveau costume de président pédagogue.

RFI

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct