Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Extension du programme de filets sociaux Jigisemejiri aux cercles de Mopti et Djenné, en 5ème région

Mopti, 10 novembre (AMAP) Le programme de filets sociaux « Jigisemejiri » ou arbre de l’espoir, qui a  bénéficié d’un financement additionnel (AF2), a lancé, jeudi dernier, son extension qui, en 5ème région, concernera de nouvelles localités dont les Cercles de Mopti et Djenné, a constaté l’AMAP.

Après les cercles de Bankass, Koro et Youwarou en 2014, Douentza, Tenenkou et Konna en 2017, avec son opérationnalisation dans les cercles de Mopti et Djenné, le programme atteint sa vitesse de croisière dans la Région de Mopti.

Dans les deux cercles cibles, 12 communes vont bénéficier des interventions du programme. Selon son coordinateur, Mohamed Ali Sacko, au total 5.221 ménages très pauvres, dont 2.827 pour le Cercle de Mopti et 2.394 pour Djenné, bénéficieront de transferts monétaires et mesures d’accompagnement pour renforcer leur résilience.

Les transferts seront appuyés de financements des Travaux à haute intensité de main d’œuvre (HIMO) et l’allocation de nouvelles subventions pour les Activités génératrices de revenus (AGR). « Chaque ménage recevra, pendant 36 mois, un transfert de 15.000 F par mois et le soutient des AGR est fixé à 180.000 Fcfa » a-t-il souligné.

  1. Sacko a, ensuite, laissé entendre que l’initiative vise, entre autres, à atténuer la pauvreté et la vulnérabilité des plus démunis, en améliorant leur consommation alimentaire et, à la longue, accroître le capital humain des ménages, en suscitant chez eux des initiatives pour investir dans la santé et l’éducation de leurs enfants.

Le directeur de cabinet, représentant le gouverneur Kantara Diawara, qui a présidé la cérémonie de lancement, a insisté sur l’importance du programme « Jigiseme Jiri » en tant que « véritable programme national de protection sociale et, surtout, dans une Région comme Mopti en proie à l’insécurité avec son corolaire de déplacement massif des populations et de dégradation du tissu social ».

Il a rappelé l’objectif de la cérémonie qui est d’informer et de sensibiliser les responsables régionaux et locaux sur les objectifs, les composantes et les conditions de mise en œuvre du programme « Jigisemejiri » et d’engager le processus d’appropriation par les responsables.

Il a remercié le gouvernement et ses partenaires pour leur souci constant de rechercher l’amélioration des conditions de vie des populations et les responsables du projet pour le choix des deux cercles.

  1. Diawara a assuré les responsables de « Jigisemejiri » de la disponibilité de l’ensemble des acteurs à soutenir les activités du programme dans la Région.

Après cinq ans de mise en œuvre, avec un taux de réalisation de 70,3% des prévisions, le programme de filets sociaux « Jigisemejiri » ou arbre de l’espoir, est un programme phare de la politique nationale de protection sociale.

Son extension intervient dans un contexte où sa mise à l’échelle demeure un défi majeur devant des besoins humanitaires qui s’accroissent, avec la situation sécuritaire et pour une meilleure équité de l’action gouvernementale.

Outre son coordinateur, ce lancement de l’extension du programme « Jigiseme Jiri »,  s’est déroulé   en présence de plusieurs personnalités dont le directeur régional du développement social, Bakary Bengaly, des autorités administratives et politiques des deux cercles concernés et plusieurs invités.

DC/MD 

AMAP

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct