Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Évacuation de la montagne d’ordures en Commune II Le gouvernement et Ozone-Mali interpellés par la société civile et les GIE

L’organisation de la société civile (Wash pour une ville propre) et les GIE de la commune II ont tenu vendredi une conférence de presse en face du dépôt de transit d’ordures à Médina-Coura. L’ordre du jour était le problème d’évacuation des déchets domestiques avec Ozone-Mali qui traîne le pas dans l’acheminement des ordures et l’Etat est incapable de trouver une bonne politique de gestion des déchets.
Les organisateurs de l’action citoyenne en partenariat avec les GIE ont tenu une conférence de presse devant la montagne d’ordures en face du Stade Omnisports Modibo Kéïta à Médina-Coura en Commune II du District de Bamako, pour dénoncer les risques de maladies liées aux ordures. 

Les GIE, par la voix de leur président Mamadou Sidibé, ont témoigné de toute la difficulté qu’ils ont devant la montagne d’ordures parce que Ozone-Mali, qui devrait évacuer les lieux, ne le fait plus depuis trois mois. Alors que ce sont les communes I, II et II qui transitent par ce seul dépôt.
Cette situation, selon Ramata Camara, présidente du collectif des groupements intervenant dans l’assainissement au Mali (Cogiam), a mis au ralenti les activités des GIE dont 19/34 travaillent à plein temps. Suivant les explications d’Ibrahima Sidibé du collectif (An bè An ka Siguida fè), le dépôt de transit est entouré de deux écoles fondamentales, une maternelle, un centre de santé communautaire (CSCOM) et en face du Stade Omnisports Modibo Kéïta. Les conséquences sont désastreuses sur la santé des riverains en période pluvieuse.
Les acteurs de ‘’Wash pour une ville propre’’ et les GIE ont demandé à Ozone-Mali de faire correctement son travail et à l’Etat de trouver une meilleure formule dans le traitement des déchets domestiques autre que de les évacuer d’un point à un autre.
À la suite de la conférence de presse, Ozone-Mali a fait parvenir une convocation par le commissariat du 3ème arrondissement aux Groupements d’intérêt économiques (GIE). Cette situation a fait monter la tension d’un cran et tout le monde s’est senti interpelé.
Rappelons qu’au moment où ceux-ci animaient leur conférence de presse, les camions d’Ozone-Mali s’étaient aussitôt mis à évacuer les ordures, une opération qui n’a pas dépassé une heure de temps avant de s’arrêter.
Gabriel TIENOU
Source: Le Reporter
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct