Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Enrichissement illicite : des dossiers d’environ 7 milliards de FCFA rapportés par l’OCLEI

Neuf dossiers d’enrichissements illicites présumés d’une valeur d’environ 7 milliards de FCFA transmis à la justice. L’identification de 34 maisons d’habitations, 72 bâtiments commerciaux ou professionnels, 139 parcelles et 78 concessions rurales de 180 hectares. Ce sont entre autres informations qui ressortent des rapports annuels 2019 et 2020 de l’Office Central de Lutte contre l’Enrichissement Illicite (OCLEI). Ces documents et un rapport 2020 sur la déontologie des agents publics au Mali ont été remis officiellement au président de la Transition ce jeudi 14 octobre 2021 à Bamako.

 

Le président de l’Office Central de Lutte contre l’Enrichissement Illicite a salué les efforts fournis par le gouvernement, lors de cette remise des rapports. Moumouni Guindo a aussi sollicité l’accompagnement du président de la Transition pour que son service puisse mener à bien ses missions.

« La mauvaise gestion des deniers publics perdure », a affirmé Moumouni Guindo. « Les innovations de la loi de 2014 et ses textes subséquents apportent le chaînon manquant et c’est bien cette redoutable efficacité qui est combattue », a-t-il précisé. Le président de l’Office Central de Lutte contre l’Enrichissement Illicite a attiré l’attention du Président de la transition sur le fait que « la lutte contre l’enrichissement illicite ne doit pas échouer ». Il prévient aussi que « l’affaiblissement du nouveau dispositif traduira l’échec de la lutte contre la corruption au Mali ».

Le président de la Transition a ainsi souligné que la lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite fait partie des préoccupations majeures des autorités de la Transition. Il a aussi assuré l’OCLEI de son soutien et de celui du gouvernement.
« En quatre années, vous avez dû fournir d’énormes efforts pour aboutir aux résultats qui méritent des encouragements. Nous vous félicitons et vous encourageons à poursuivre votre mission, car le Mali attend beaucoup de vous », a déclaré le Président de la transition. « Nous avons entendu et compris vos préoccupations par rapport à certaines difficultés », a répondu Assimi Goïta. « Tout sera mis en œuvre pour obtenir la bonne collaboration de tous les agents ainsi que les services publics avec l’OCLEI conformément aux textes en vigueur », a conclu le chef de l’État.

Les rapports de l’OCLEI indiquent également que, dans le cadre de ses missions, 19 activités d’informations et de sensibilisation ont été menées à travers le Mali. L’office a recommandé aussi qu’il y ait des référents déontologues dans tous les services de l’État. Rappelons que cette cérémonie de remise des rapports de l’OCLEI est intervenue 48 heures après celle du rapport 2020 du Vérificateur Général.

Source : STUDIO TAMANI

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct