Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Elections : comment le PSDA a vécu la présidentielle 2018 !

Membre de la plateforme « Ensemble pour le Mali », le Parti social-démocrate africain (PSDA), à l’instar de 2013 a renouvelé son soutien au candidat Ibrahim Boubacar Kéita (IBK) pour la présidentielle de cette année. Ce parti, qui est fort dans la constance et la loyauté, n’a jamais fait mystère de son soutien au président de la République sortant.

Déjà avec la plateforme « M’Bè Mali fè » regroupant plusieurs partis politiques et associations de la société civile, le PSDA a parcouru une bonne partie du pays pour prêcher la paix, l’entente, et le soutien aux actions du président de la République. « Aujourd’hui, c’est avec un réel plaisir que nous saluons la victoire du peuple malien à l’issue du scrutin. C’est le peuple malien qui gagne pour avoir accepté d’aller aux urnes ; braver la peur ; faire confiance à l’Etat et le processus électoral. Il a placé le Mali au-dessus de la mêlée », a expliqué le président du PSDA, Ismaël Sacko, que nous avons rencontré le jeudi 16 août 2018 à Koulouba.

Pour contribuer fortement à la réélection de son mentor, le PSDA a pleinement participé à la mobilisation des électeurs, en particulier dans la région de Kayes, où il a été brillant dans les cercles de Kayes, Kita, Yélimané. Par exemple, dans les 9 communes du Guidimankan, le président sortant est arrivé largement en tête au second tour avec 65%. Ce score, selon le premier responsable du PSDA, est le fruit des efforts conjugués du PSDA et du coordinateur de « Ensemble pour le Mali » Kayes, Moriba Kéita ; de même que Mahamadou Cissé dit Bagagnoa. Au PSDA, on se réjouit également du vote massif des populations des Communes IV, VI et III pour le candidat Ibrahim Boubacar Kéita, en particulier les quartiers de Sébénikoro, Djicoroni-para, Magnambougou, Sénou etc.

A Koulouba où le PSDA est arrivé premier aux communales de 2016, le candidat Ibrahim Boubacar Kéita a gagné dans tous les bureaux de vote au 1er comme au 2e tour. Mais le PSDA n’oublie pas non plus les qualités humaines de l’homme qui font qu’il est très familier avec les populations de Koulouba, quartier où se trouve le palais présidentiel. C’est dire l’avantage pour tout homme politique d’être proche des populations.

L’effort du Parti social-démocrate démocrate africain (PSDA) a aussi eu son impact en France. Certes IBK y a été battu par son adversaire, mais l’écart a été beaucoup réduit au second tour. Entre les deux tours de la présidentielle, sur instruction du président de « Ensemble pour le Mali », Bokori Tréta, le président du PSDA, Ismaël Sacko, a fait 4 jours de mission en France où il a animé des meetings à Evry, Milouse, Vernon, Pierfitte, Aubervillier, Allforville, Bauvais, foyer Branly etc. Ismaël Sacko tire un chapeau au coordinateur France de « Ensemble pour le Mali », Bakary Camara, lequel n’a ménagé aucun effort pour rendre possible la victoire du candidat IBK. Il associe à ces salutations, les nommés Diane Touré, Hady Diarra, Djéneba Kéita, Cissé Aïssata Diagouraga, Boro Doucouré, Siabou Diabira, Diallo Ya Diabira, Mahamadou Camara, Fatim Diallo, Tiambel Guinbayara, Niamé Traoré etc.  « Les 65%, c’est aussi la victoire de la diaspora malienne. Il faut reconnaitre cet effort », a indiqué M. Sacko lequel ajoute que « c’est une victoire qui permettra de bonifier les acquis, rectifier certaines imperfections afin de mériter davantage la confiance renouvelée du peuple malien ».

Le président du PSDA lance « un appel citoyen, civique et patriotique autour des valeurs maliennes afin de renforcer nos institutions ». Il demande à « chacun de travailler au respect de l’autre, à la stabilité de notre pays et au verdict de la Cour constitutionnelle parce que nous avons un héritage commun à préserver : c’est le Mali ». Ismaël Sacko félicite le gouvernement pour la tenue à date et la bonne organisation de la présidentielle et salue la communauté internationale pour son accompagnement.

A. Diakité

La rédaction

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct