Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Effondrement d’un pont au Bénin : le gouvernement va en construire un autre en 45 jours

Le trafic entre le Bénin et le Niger est perturbé depuis le mercredi 05 septembre 2018. Et pour cause le pont de Malanville ( ville du nord-Bénin ), qui relie les deux pays s’est effondré.

C’est désormais difficile de rallier le Niger par la voie terrestre. Le pont de Malanville qui fait la liaison entre le Bénin et ce pays s’est effondré. Selon le maire de Malanville interrogé par RFI, c’est une situation qui aura « des conséquences économiques sur le Bénin, sur les pays de l’hinterland  principalement du Niger, du Mali, et des Etats du nord du Nigéria ».En effet, des marchandises provenant du port autonome de Cotonou passent par ce couloir pour accéder aux pays de l’hinterland. Signalons que le gouvernement est déjà à pied d’œuvre pour trouver des solutions palliatives aux populations de la région.

Selon le ministre des infrastructures qui s’est porté sur les lieux hier jeudi, il sera  procédé à l’ouverture de deux itinéraires. « La première voie de contournement, c’est au niveau de Parakou, nous avons retenu que les camions gros porteurs puissent emprunter la voie qui conduit à Porga et de Porga à Fada et de Fada à Niamey.  La seconde voie de contournement c’est de passer de Bodjékali à Kamba et de Kamba à Gaya qui est à quelques kilomètres seulement de Malanville » a expliqué Alassane Seidou . Il a aussi annoncé le renforcement du transport fluvial. A l’en croire, le ministère de la défense a déjà mis à disposition deux barques motorisées qui vont faciliter le transport des populations.

Source: lanouvelletribune

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct