Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Économie numérique : Les acteurs évaluent les stratégies et politiques

Les acteurs publics et privés du secteur des Tic font l’état des lieux du secteur pour évaluer le niveau d’utilisation et la mise en œuvre de la Politique nationale de développement de l’économie numérique.

 

L’atelier de deux jours orgnaisé à cet effet par la direction nationale de l’économie numérique, a débuté hier à Bamako. L’ouverture des travaux a été présidée par la secrétaire générale du ministre de la Communication, de l’Économie numérique et de la Modernisation de l’administration, Mme Mariko Assa Simbara.

C’était en présence du directeur national de l’économie numérique, Abdoul Kader Ky et de nombreuses autres personnalités. Cette rencontre est mise à profit pour faire une évaluation exhaustive du document de Politique nationale de développement de l’économie numérique adopté en 2015 et arrivé à expiration depuis 2020. L’exercice consistera aussi à repérer toutes les initiatives en faveur du développement de l’économie numérique.

Le domaine des technologies de l’information et de la communication constitue aujourd’hui le secteur le plus dynamique du développement économique de tous les pays en croissance, a introduit la représentante du ministre en charge de l’Économie numérique. «Nous constatons un besoin croissant de l’usage du numérique partout dans le monde et notre pays n’y échappe pas.

Avec les enjeux qui sont de plus en plus énormes, le numérique devient un atout majeur pour mesurer la vitalité de l’économie d’un pays, un puissant vecteur d’attractivité pour les investisseurs et une nouvelle source d’emplois pour les jeunes», a expliqué Mme Mariko Assa Simbara.

À cet égard, a précisé la secrétaire générale du département, un document de Politique nationale de développement de l’économie numérique a été initié pour concrétiser la volonté du gouvernement de faire du numérique un levier stratégique de développement social, culturel et économique du pays. Certaines activités ont été réalisées, d’autres sont en cours pendant que des points restent encore à réaliser.

«C’est dans ce cadre que mon département à travers cet atelier veut mener une étude impliquant tous les acteurs du secteur des Tic tant du secteur public, privé et aussi de la société civile du Mali sur l’état des lieux exhaustif du secteur et cela en termes d’offres de contenus, d’infrastructures, de compétences mais aussi en termes du niveau de mise en œuvre de ladite Politique, afin d’aller vers une transformation digitale réussie pour le Mali», a argumenté Mme Mariko Assa Simbara.

Au regard de l’évolution inhérente au secteur du numérique, cette étude permettra, selon elle, d’avoir des données statistiques fiables du secteur des Tic, de prendre en compte les changements du moment en tenant compte des tendances de la transformation digitale, d’évaluer les forces et faiblesses de l’écosystème de l’économie numérique au Mali, d’identifier les principaux défis et opportunités de croissance.

Le directeur national de l’économie numérique a déploré le fait que sa structure ne dispose d’aucune donnée en son sein concernant le secteur des Tic. «Il est très désagréable de faire une projection sur le secteur des Tic sans avoir des informations sur l’état des lieux», a estimé Abdoul Kader Ky.

Il a expliqué que cet atelier va permettre de prendre toute la mesure du secteur en termes d’infrastructures, de développement du contenu, de compétences disponibles et d’évaluer le premier document de Politique nationale de développement de l’économie numérique.

Makan SISSOKO

Source : L’ESSOR

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct