Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Crise postélectorale au Mali : de présumés ‘’ mercenaires burkinabé’’ suspectés de tentative de déstabilisation

Au Mali, la crise post-électorale tend vers un durcissement. En effet, l’opposant Soumaila  Cissé, déclaré perdant à l’issue du second tour de la présidentielle, et qui a fermement rejeté les résultats donnant IBK vainqueur, a vu deux de ses proches collaborateurs arrêtés dans le cadre d’une affaire de tentative de déstabilisation visant à provoquer une insurrection populaire selon les autorités.

Des personnes arrêtées dans le cadre de l’enquête et qui seraient présentées comme étant des « mercenaires burkinabé » auraient  ainsi reconnu avoir été rétribuées pour provoquer des troubles à l’approche de l’investiture du Chef de l’Etat réélu, le 4 septembre prochain.

Pour sa part l’opposition  a rejeté les accusations portées contre les proches de l’opposant CISSE et parle d’ « enlèvement ».

Jules Simon

infowakat.net

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct