Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Coopération Mali-Chine : L’éducation et la formation occupent une place primordiale

La Cité universitaire de Kabala, constitue un des deux plus grands projets de cette coopération pendant ces dernières années

Sur la demande des étudiants de l’Université des lettres et des sciences humaines de Bamako (ULSHB), la Chine à travers sa représentation diplomatique au Mali, a célébré avec ceux-ci, le 70ème anniversaire de la République populaire de Chine et le 60ème anniversaire des relations diplomatiques sino-maliennes. C’était à la faveur d’une conférence-débat, animée le vendredi dernier dans l’un des amphithéâtres de l’université de Kabala, par SEM. Zhu Liying, ambassadeur de la Chine au Mali. La conférence a enregistré entre autres, la présence du recteur de l’ULSHB, Idrissa Soïba Traoré, le doyen de la Faculté des sciences humaines et des sciences de l’éducation (FSHSE), Modibo Bah Koné, plusieurs professeurs de la même université ainsi que des étudiants, venus nombreux pour écouter l’ambassadeur.

Introduisant la conférence-débat, par un exposé sur le thème : « 60 ans de relations diplomatiques sino-maliennes : Quelles opportunités pour les étudiants maliens », SEM. Zhu Liying a d’abord évoqué le contexte dans lequel se tient cette rencontre.  Il a fait savoir aux étudiants que l’éducation et la formation occupent une place primordiale dans la coopération sino-malienne. Comme preuve, l’ambassadeur a cité l’Université de Kabala, qui constitue un des deux plus grands projets de cette coopération pendant ces dernières années. A côté de celui-ci, la Chine a construit au Mali, le Centre de formation professionnel, à côté de l’aéroport Modibo Keita. A Baguinéda, elle vient de mettre au service de notre pays, le Centre pilote agricole. A côté de toutes ces offres, la République populaire de Chine offre chaque année au Mali, une cinquantaine de bourses. Ce qui fait qu’aujourd’hui, le Mali compte 3000 étudiants ayant bénéficié de la bourse chinoise.

Toujours, parlant de l’état des relations sino-maliennes, SEM. Zhu Liying dira qu’avec l’adhésion du Mali à l’initiative des « Nouvelles routes de la soie », des perspectives encore plus prometteuses s’ouvrent entre les deux pays. Au nombre de celles-ci, le projet Kabala, phase II et le grand projet « Mali numérique », qui sera bientôt lancé.  De même, l’ambassadeur Zhu Liying vient de signer avec notre pays, un nouveau don de 20 milliards de F CFA pour des projets d’infrastructures, qui seront définis par les deux gouvernements. A ce montant, s’ajoutent 300 millions de FCFA destinés à l’achat de matériels scolaires.

Et SEM Zhu Liying d’ajouter qu’il met l’accent sur la coopération industrielle qui permettra de créer plus d’emplois, d’augmenter des valeurs ajoutées et tout en œuvrant pour la transformation des matières premières. C’est une telle ambition, qui l’amena à visiter les villes de Ségou et Sikasso, pour évaluer sur place les perspectives de la coopération dans les domaines de l’industrie manufacturière et celle de l’agro-alimentaire.

Auparavant, le recteur de l’ULSHB a remercié l’ambassadeur pour sa marque d’attention à leurs égards. De ce fait, Idrissa Soïba Traoré soutiendra que la coopération entre le Mali et la Chine est la preuve d’un bel exemple de partenariat dans le monde. Par rapport à l’accompagnement de la Chine au Mali, il a laissé entendre que c’est un soutien incommensurable. Avant de demander à ce pays ami, de l’assister en termes de formation des ressources humaines.

Le doyen de la FSHSE de son côté a remercié tous ceux qui ont honoré la présente rencontre de leurs présences. Modibo Bah Koné a également souhaité que cette conférence-débat puisse accoucher de la création d’une amitié entre les étudiants maliens et chinois.

Diakalia M Dembélé

 

Source: 22 Septembre

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct