Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Ça se passe au grin : L’exil inexpliqué de Karim Kéita

Dans le grin, ils sont tous unanimes que s’il y a quelqu’un qui est à la base de l’effondrement du président IBK, c’est bien son fils Karim Kéita, cité dans plusieurs dossiers, notamment les nominations, recrutements, les marchés, entre autres. Il avait la main mise sur tout.

 

Dans la foulée de la mutinerie du 18 août dernier, Karim Keita, à en croire certaines sources, s’est dans un premier temps refugié dans une ambassade à Bamako, puis sorti discrètement pour traverser la frontière ivoirienne. Il a ainsi pris la tangente en laissant son père derrière lui aux mains des mutins.

Cette fuite de Katio, fait des tollés dans le grin. Certains n’arrivent pas à comprendre comment il a pu s’échapper à l’insu des militaires. D’autres penchent pour une accointance avec certains militaires qui l’auraient aidé à s’échapper.

Contrairement à son père, Katio n’a pas d’ami dans le grin. Tous les membres sans exception ont une opinion négative sur lui et lui imputent la chute de son père. “Pendant que le pays s’enfonçait dans une crise sécuritaire et économique sans précédent, ce Monsieur fait la belle vie avec des filles de l’autre côté et distribuait des billets comme bon lui semblait”, a déploré un membre du grin.

Un autre membre du grin a révélé le cas de Birama Touré, le journaliste disparu depuis des années, dans lequel le nom de Katio est cité. Les membres du grin expriment le souhait de voir comparaitre le fils du président devant un juge.

 

Ibrahima Ndiaye

Mali Tribune

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct