Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Buhari approuve « Pas trop jeune pour être candidat »

Le président nigérian Muhammadu Buhari a annoncé mardi qu’il approuverait une loi visant à réduire les limites d’âge dans les fonctions politiques, ce qui pourrait encourager les jeunes à se porter candidats aux prochaines élections.

« Dans les jours à venir, de nombreux jeunes Nigérians se joindront à moi pour signer le projet de loi « Pas trop jeune pour être candidat », a déclaré le président Buhari, lors d’un discours prononcé à l’occasion de la Journée nationale de la démocratie.

Participation à la vie politique

Après avoir été sous le feu des critiques le mois dernier pour avoir reproché à la jeunesse de son pays son maque de dynamisme, la décision du chef de l »État nigérian intervient comme un encouragement à la vie politique dans un pays de 180 millions de personnes où plus de la moitié sont des jeunes de moins de 30 ans, selon l’ONU.

Cette loi a été votée en 2017 alors que de nombreux jeunes faisaient pression sur le gouvernement car ils se sentaient « politiquement marginalisés ».

Le président Buhari a également rassuré les Nigérians lors de son discours sur l’engagement de l’administration à améliorer la sécurité et à combattre Boko Haram.

Le mois dernier, le président Buhari a déclaré qu’il se présenterait pour un second mandat l’année prochaine.

A 75 ans, le président Buhari espère être réélu pour un deuxième mandat en 2019.

Quelques chiffres :

Le texte prévoit l’abaissement de :

•40 à 35 ans de l’âge minimal requis pour être candidat à l’élection présidentielle

•35 à 30 ans pour les sénateurs et les gouverneurs d’Etat

•l’âge minimum pour les membres de l’Assemblée nationale et de l’Etat sera désormais de 25 ans

BBC Afrique

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct