Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Brigade du pôle économique de Bamako : Une nuit infernale pour Adama Sangaré et d’autres suspects.

La capitale du Mali est en ébullition depuis la mesure de garde à vue ordonnée contre le Maire du district Adama Sangaré. Notre rédaction a plusieurs évoqué le dossier des éclairages publics qui commencent d’ailleurs à être rétablis sur certaines artères de Bamako.

Outre la garde à vue du maire Adama Sangaré, ordonnée d’après nos confidences, par le colonel Bassekou Berthé pour atteinte aux biens publics, d’autres sources affirment aussi qu’il y aurait également un certain Mohamed Traoré, promoteur d’IFABAKO, ancien président de la fédération de Tennis et ancien DG de la BHM. Sur la liste, nos sources évoquent des soupçons qui viseraient également Mafily Traoré présenté comme le chef des hydrocarbures à l’EDM.

Adama Sangaré, depuis cette garde à vue, a reçu plusieurs visiteurs dont le maire URD de la commune VI. Adama Sangaré, dans ces instants de méditations et de tourbillon, semble aussi agiter la supercherie de la présidentielle passée. Une source dans son sillage nous a avoué ceci : « Adama dit qu’il a donné 100000 voix à IBK au deuxième tour des élections ».

Cette calculette est une carte politique pour un monument politique dont le courage et la sérénité vacillent devant la sentence et la démarche d’une machine judiciaire loin de sa vitesse de croisière.

Si IBK a beaucoup révolté les maliens, une bonne partie du peuple salue ce nouveau vent au sein d’un appareil nettoyé et huilé par le Ministre Malick Coulibaly et piloté par le Procureur du pôle économique et financier de Bamako, Mamoudou Kassogue. Demain, un juge d’instruction devrait prendre le relais et voir quelle suite donner au dossier.

À suivre

Source: Figaro du Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct