Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

BREVES : de L’observatoire du lundi 09 décembre 2019

Toute la lumière sur les motos offertes par Barkhane aux FAMa
Tout récemment sur les réseaux sociaux au Mali, des postes viraux affirment,
photographies à l’appui, que Barkhane transporterait par avion 60 motos à
destination des groupes terroristes au Mali ‘’contre lesquels ils sont pourtant engagés
depuis six ans’’.


« Allégations mensongères », soutient l'Ambassade de France au Mali qui a démenti
ces rumeurs. « Ces motos ont bel et bien été transportées par Barkhane le 2
décembre, et seront livrées aux Famas (Forces Armées Maliennes) afin d'équiper de
nouvelles unités mobiles », rassure la représentation diplomatique à Bamako, sur
son compte Twitter officiel, le 3 décembre.
Même son de cloche du côté des FAMa. « La DIRPA confirme que lesdites motos
sont effectivement destinées aux FAMa ».
…………
Le nouveau concept d’opérations (CONOPS) prend corps contre le terrorisme
Le Premier ministre Dr Boubou Cissé s’est rendu à l’Etat-major général des armées
pour procéder au démarrage d’une nouvelle opération en mars 2020 au Mali. Le
nouveau concept opérationnel lui a été ainsi présenté ce jeudi 5 Décembre 2019. Il
était accompagné de deux autres membres du gouvernement. Le Dr Boubou Cissé
sur invitation du ministre de la Défense et des Anciens Combattants, le général de
division Ibrahima Dahirou Dembélé, est venu échanger avec les officiers du COIA
sur le nouveau concept d’opérations (CONOPS). Une opération initiée à la demande
du Chef suprême des Armées pour éradiquer le terrorisme sur toute l’étendue du
territoire.
L’objectif final de cette approche c’est la stabilité, le renforcement de l’autorité de
l’Etat, la paix, le développement durable, et surtout la libre circulation des personnes
et de leurs biens. La nouvelle opération militaire sera basée sur l’offensive à
outrance et remplacera l’opération DAMBE. Cette nouvelle opération durera cinq ans
et concernera tout le territoire au millimètre prêt.
……………..

Le Général Salif Traoré motive la FORSAT à Kolokani

Le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général Salif Traoré, a rendu
une visite inopinée ce lundi au détachement des Forces Spéciales Antiterroristes
(FORSAT), déployé dans les secteurs de Kolokani, Didieni et Diema. Avant de se
rendre successivement au Peloton de la Garde nationale et à la Brigade territoriale
de la gendarmerie nationale de Kolokani, le Général Salif Traoré a rencontré les

autorités administratives, politiques et coutumières. A l’étape de la résidence du chef
de village de Kolokani, les notables de la localité n'ont pas tari d'éloges sur le
déploiement des forces spéciales antiterroristes. Tout en saluant les efforts déjà en
cours, Ils ont toutefois souhaité un renforcement des effectifs sur le terrain. Un appel
qui n'est pas tombé dans l’oreille de sourd car le Ministre les a aussitôt rassurés de
l'engagement constant des forces aux côtés des populations. Aussi, a-t-il rappelé
que des mesures de renforcement des effectifs de la FORSAT étaient d’ores et déjà
initiées. Quant au Maire de la commune de Kolokani, il s'est dit comblé par la
présence et la détermination des éléments de la FORSAT pour la sécurisation de la
ville de Kolokani et environs.
…………..
Réduction de l’insécurité alimentaire et nutritionnelle par le PAFHa
Dr Kané Rokia MAGUIRAGA a ouvert ce matin à Bamako la 4ème session du comité
de pilotage du Projet d'Appui à la Filière Halieutique (PAFHa).
Ce projet, financé par l'Union Européenne et mis en œuvre par l'Agence Belge de
Développement (ENABEL), vise la réduction de l’insécurité alimentaire et
nutritionnelle au Mali en améliorant les revenus des acteurs du sous-secteur pêche
et pisciculture à travers des appuis pour le développement de la filière sur l'axe
Bamako-Ségou-Mopti.
Les emplois créés sont estimés à plus de 500 000. Ils concernent la production, la
transformation et la commercialisation du poisson avec une dominance des femmes
et des jeunes.
………………
L'opération Ginou Kadiouwa détruit une base des GAT à Parou (Centre)
Le 6 décembre 2019 aux environs de 14 heures, les FAMa en progression ont été
prises à partie à l'entrée de Parou par les Groupes Armés Terroristes (GAT). Parou
est une localité située dans le cercle de Badiangara (Mopti). La riposte des FAMa a
fait fuir les terroristes. Les FAMa ont engagé la poursuite jusqu'à une autre base
terroriste. Cette base a été alors détruite par les FAMa à environ 2Km au Nord de
Parou.
Les FAMa ne déplorent aucune perte, mais côté ennemi : 5 GAT ont été neutralisés.
……………….

Passation de témoin à la tête de EUTM ce jeudi 12 décembre

Le commandant de l’EUTM au Mali est venu à l’état-major général des Armées pour
présenter son successeur au Chef d’état-major général des Armées, le général de
division Abdoulaye Coulibaly. Il a informé que la passation de témoin aura lieu le 12
décembre 2019. Le commandant sortant, le Général autrichien Habersatter a
remercié le chef d’état-major général des Armées.

Le nouveau commandant de l’EUTM, le général portugais João BOGA RIBEIRO se
dit ravi d’être au Mali. Il a souligné que son mandat sera une continuité de ce qui est
engagement à solution de soutien aux FAMa.
Le chef d’état-major général des Armées du Mali a déclaré qu’il a besoin de soldats
combattants qui servent bien. Il s’agit de montrer à l’opinion que l’EUTM est en
phase avec les FAMa. Selon le général Coulibaly, il s’agit de toujours s’adapter aux
réalités du moment. Cela nécessite une remise perpétuelle en cause. Cette flexibilité
doit guider notre coopération. Le commandement est une faculté de transmettre et
de coordonner, a martelé le CEMGA.
Le général Abdoulaye Coulibaly a remercié l’EUTM pour son intervention au niveau
de toutes les écoles militaires. Il a souhaité la bienvenue au nouveau commandant
EUTM, le Général portugais Boga.
……………………….

L’opération de ratissage sur le plateau Dogon porte ses fruits
Le commandant de zone de la 6ème Région Militaire, le colonel Amara Doumbia,
accompagné d’une forte délégation s’est rendu, le vendredi 6 décembre 2019, au
Poste de Commandement Avancé de Bandiagara. L’objectif de cette visite s’inscrit
en droite ligne d’une opération de ratissage en cours sur le plateau Dogon. La
délégation a visité tour à tour les brigades territoriales de la Gendarmerie, de la
Garde Nationale et le commissariat de Police de Bandiagara.
Depuis un certain temps, le cercle de Bandiagara est devenu une zone en proie à
des activités terroristes. Pour pacifier ce cercle et ses environs, cette opération a été
mise en place à l’initiative de l’état-major du Secteur 4 de la région de Mopti afin de
neutraliser les Groupes Armés Terroristes sévissant dans cette zone.
Le Colonel Amara Doumbia a remercié le chef d’état-major du Secteur 4 et ses
hommes pour les efforts consentis sur le terrain. Il les exhorte à respecter les règles
du droit des conflits armés, traiter les populations avec bienveillance et assurer leur
mission régalienne qui est de traquer et de neutraliser les terroristes.
Selon le Chef d’état-major du secteur 4, le colonel Djibril Koné, commandant le PC
Avancé de Bandiagara, avec cette opération une accalmie, s’est installé dans la
zone. Les troupes sont entrain de progresser sur le terrain et après ce ratissage, le
plateau dogon sera sécurisé, a-t-il martelé. Pour le colonel Koné, il n’y a pas eu de
bilan négatif de notre part mais certains éléments terroristes ont été neutralisés, des
armes légères ont été saisies et des matériels.
…………….
Le DG des Douanes Gal DOUCARA élevé au rang d'Officier de l'Ordre national
Celui qui préside aux destinées des Douanes maliennes, Gal Mohamet Doucara est
désormais Officier de  l'ordre national. C'est un signe de reconnaissance des efforts
déployés malgré un contexte socio-économique difficile, caractérisé par une
insécurité grandissante sur plus de la moitié de notre pays.

Cette élévation est le signe de confiance et de soutien du Président de la République
et du Premier ministre en la personne du Directeur général des Douanes.  Cette
distinction honore l'ensemble du personnel douanier.
……………

AMBASSADE DU MALI EN FRANCE

Présentation des lettres de créance de son excellence Toumani Djimé Diallo au
prince Albert ii de Monaco
Son Excellence Monsieur Toumani Djimé DIALLO a présenté le vendredi 06
décembre 2019 les lettres par lesquelles Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA,
Président de la République, Chef de l’Etat l’accrédite en qualité d’Ambassadeur
Extraordinaire et Plénipotentiaire du Mali auprès de Son Altesse Sérénissime Albert
II de la Principauté de Monaco.

Après les honneurs militaires et la remise solennelle des lettres de créance, les deux
personnalités ont eu un entretien en tête-à-tête au cours duquel des thèmes
d’importance commune ont été abordés, notamment les modalités de redynamisation
de la coopération bilatérale et les efforts pour la paix au Mali et dans le Sahel, avec
l’accompagnement de la communauté internationale.
La cérémonie s’est déroulée au Palais princier en présence de Monsieur Omar
MASSOUD, Consul Honoraire du Mali à Monaco.
Trois autres Ambassadeurs ont également présenté leurs lettres de créance le
même jour : Leurs Excellences Igo FISSENKO (Biélorussie), Dr AZFAR Mohamed
Mustafer (Malaisie) et Didier LENOIR (Union Européenne).
Un déjeuner offert à l’Hôtel Hermitage par Isabelle ROSABRUNETTO, Directeur
général du Département des Relations Extérieures et de la Coopération du
Gouvernement Princier de Monaco a mis fin à la cérémonie.
Rassemblées par La Rédaction

 

Source: L’observatoire

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct