Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

BAMAKO : Un sit-in pas comme les autres réprimé par la police

Une manifestation  silencieuse  organisée ce matin (Samedi 29  juin)  par le collectif Bi-Ton pour dénoncer  les tueries au centre du Mali,  a été réprimée  par la police à coups  de gaz  lacrymogène. Ce  regroupement pourtant  autorisé, a été  interrompu dans les minutes  qui  ont suivi  son  démarrage.  Et  pour cause !

 

Pour bien illustrer cette manifestation  silencieuse qui se  tenait au monument de l’obélisque communément appelé ‘‘Bougie Ba’’au quartier ACI 2000, en commune IV, les organisateurs  ont exposé  sur la place publique des  civières en bois contenant chacune  une natte enroulée  et le tout couvert d’un drap blanc. La scène symbolisait des  morts  qui attendent la prière mortuaire.  Mais  ce  n’est  pas ce que beaucoup d’usagers de la route de passage ont compris  de l’événement qui  est d’une extrême  rareté : ‘‘J’ai pensé qu’un accident de la circulation y était  produit et que les services de secours s’occupaient des rescapés’’, nous indique cet usager de la route dont le  passage sur les lieux a coïncidé avec  l’intervention de la police pour déloger le  sit-in.

Si  le contexte plus ou moins insolite  de  ce sit-in n’a pas été du goût des autorités  qui l’’ont interrompu, l’évènement a été   apprécié par beaucoup  d’observateurs qui avancent que  c’est l’une des plus belles illustrations pour   dénoncer les tueries  au centre du Mali.

223infos.net

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct