Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Assises de la Refondation : l’étape des cercles est aussi boycottée à Kidal et Ménaka

L’étape des cercles des assises nationales de la refondation a débuté ce mercredi 15 décembre 2021 au Mali. Elle fait suite à la phase communale qui a eu lieu le week-end dernier et en début de semaine. Cette nouvelle étape concerne également le district de Bamako. Les discussions portent sur les 13 thématiques déjà débattues dans les communes. Mais a Kidal et Ménaka, aucune rencontre n’a eu lieu sur la refondation depuis le début des assises.

C’est le musée Musokunda qui abrite les assises de la commune I. Sur place, deux salles sont remplies de participants. Des femmes, des jeunes mais aussi des personnes âgées participent aux discussions. Le point le plus important dans les discussions est celui du dialogue et la paix, indiquent certains des participants.

« La meilleure chose que les maliens doivent cultiver aujourd’hui c’est le pardon. La refondation ne peut se faire que si les Maliens s’unissent pour un seul agenda : le Mali », affirme Cheick Tidiane Haïdara, participant aux assises. Afa Zankoura Doumbia, 2e adjoint au maire de la commune 1, ajoute que ces assises seront la base d’un Mali nouveau. « Toute la commune est mobilisée pour la cause, au sortir de ces assises, le Mali sera unifié. Au niveau des communes nous allons contribuer pour mieux enrichir le document, un document final qui sera le document de tous les Maliens », plaide-t-il.

En commune 6 du district de Bamako, le siège du Parlement des enfants sise à Niamakoro a également reçu du monde. Là-bas, les femmes et les jeunes espèrent des résultats concrets de ces assises.
« Nous, les femmes, sommes inquiètes de la situation que traverse le pays, en tant que malien nous devons tous profiter de cette occasion pour que la quiétude revienne dans le pays », affirment des participantes rencontrées sur place.

Il faut souligner que dans presque toutes les communes de Bamako, les débats sont houleux sur la thématique 2 notamment. Celle-ci porte sur la sécurité, la souveraineté et les questions géopolitiques.

A l’intérieur du pays, cette phase locale des assises de la refondation a bien démarré. De Nianfunké à Bafoulabé en passant par Koro et Yorosso ou encore Banamba, les travaux se déroulent normalement. En revanche à Kidal, et Ménaka, le mot d’ordre de boycott du Cadre Stratégique Permanent des mouvements signataires de l’accord d’Alger est maintenu.

Source: Studio Tamani

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct