Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Allocution de Monsieur DAISUKE KUROKI, AMBASSADEUR du JAPON au MALI, à l’occasion de la cérémonie de signature des échanges de notes relatifs aux programmes « développement économique et social » et « assistance alimentaire »

Bamako, le 12 novembre 2019

Excellence Monsieur le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale,

Excellence Monsieur le Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme,

Garde des Sceaux,

Excellence Monsieur le Ministre-Commissaire à la Sécurité Alimentaire,

Honorables Invités,

Mesdames et Messieurs.

C’est un grand honneur pour moi de procéder, au nom du gouvernement et du peuple japonais, avec S.E.M. Tiébilé DRAME, Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, et en présence de Leurs Excellences Messieurs Malick COULIBALY, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux et Kassoum DENON, Ministre-Commissaire à la Sécurité Alimentaire, à la signature des Echanges de Notes relatifs à deux programmes de la coopération du Japon, d’un montant global de plus de 3 milliards de Francs CFA.

L’un est le programme « Développement Economique et Social » dont le montant s’élève à 300 millions de yens japonais, soit environ 1,5 milliard de Francs CFA et l’autre est le programme «Assistance alimentaire» qui est aussi d’un coût de 300 millions de yens japonais, soit environ 1,5 milliard de Francs CFA. Tous ces programmes s’effectuent dans le cadre de la coopération financière non-remboursable du Japon.

Excellences,

Mesdames et Messieurs,

Aujourd’hui, le Mali affronte des crises sécuritaire et alimentaire. Quant au programme de « Développement économique et social », il 3 est prévu que le présent financementsoit utilisé pour l’acquisition des équipements du Ministère de la Justice, tels que des véhicules Land Cruiser V8, Prado et Pick-up Double Cabine, des bus, des motos, des ambulances médicalisées, ainsi que des radios VHF, des matériels médicaux, des instruments de sécurisation, et des systèmes camérasurveillance.

Les bénéficiaires de ce projet seront : la Direction Nationale de l’Administration Pénitentiaire et de l’Education Surveillée, certaines Directions régionales de l’Administration Pénitentiaire, les Centres de détention de Bollé et les Maisons d’arrêt de Bamako, Bougouni, Dioïla, Koutiala, Nioro du Sahel, Mopti, et Kayes.

Cet appui en équipements leur permettra d’assurer le bon fonctionnement institutionnel et apportera la bonne gouvernance à travers I’humanisation des conditions de détention et la formation professionnelle des personnes incarcérées. Et il permettra également de renforcer les capacités opérationnelles du personnel en augmentant la sécurité et la sureté des établissements.

Ce programme contribuera, de manière globale mais sans faute, au renforcement de l’état de droit, condition sine qua non pour le bonheur du peuple dans la vie quotidienne et pour le développement 4 accompagné de coopérations internationales et d’investissements directs étrangers, et enfin à la restauration de la paix et de la stabilité vers un grand essor du Mali dont jouiront tous les Maliens et toute les Maliennes.

Excellences,

Mesdames et Messieurs,

Dans les régions du Nord et du Centre du pays, les populations sont de plus en plus exposées aux aléas du changement climatique et de l’extrémisme violent. Ces conflits et le changement climatique entravent les activités agricoles, ce qui présage une issue incertaine pour la campagne agricole 2019-2020, qui a démarré en retard par endroit. Aussi, cette année il y avait des dégâts causés par les inondations dans le pays, surtout dans les régions du centre.

L’assistance alimentaire du Japon permet de fournir du riz au Mali, et puis le gouvernement malien le vend sur le marché local à un prix accessible pour la population qui souffre de l’instabilité et de la hausse des prix des denrées alimentaires.

Le fonds issu de cette vente, appelé « fonds de contrepartie », est destiné à financer divers projets de développement socio-économique planifiés par plusieurs autorités 5 du Mali. Donc, à travers ce système, l’assistance du Japon contribue deux fois. A titre de rappel, le Japon a offert, en août dernier, 6,428 tonnes de riz au Mali dans le cadre de l’assistance alimentaire de l’année 2017.

En répondant à la demande du Gouvernement du Mali et en considérant la gravité de la situation, le Japon a accepté, tout récemment le 9 octobre 2019, la distribution exceptionnellement gratuite d’un cinquième de quantité totale de ce riz de 6,428 tonnes, soit 40 mille sacs de 30 kg, afin d’alléger la souffrance des populations.

Pour terminer, je tiens à réaffirmer que le Japon reconnaît l’importance particulière que revêt le Mali pour la stabilité dans la région sahélienne et souhaite que le Grand Mali surmonte des rudes épreuves qu’il passe comme la lutte contre le terrorisme notamment et promeuve la paix et la stabilité dans le pays.

Et je voudrais réitérer ici, au nom du peuple et du gouvernement japonais, notre ferme détermination à accompagner les efforts du Mali en vue d’assurer un avenir radieux au peuple malien. Vive la coopération Mali – Japon.

Je vous remercie de votre aimable attention.

Source: Bamada.net

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct