Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

59ème anniversaire de l’indépendance du Mali : L’UAAPREM s’engage à faire flotter le drapeau sur toute l’étendue du territoire

En réponse à des actes répétitifs de profanation du drapeau national, l’Union des associations des artistes, des producteurs et des éditeurs du Mali (UAAPREM) veut se donner  les moyens de le faire papillonner partout, du 21 au 22 septembre prochains. Cela, dans l’euphorie de la célébration des festivités du 22 Septembre, date anniversaire du Mali à la souveraineté internationale.

Pour que l’opinion nationale et internationale soit informée de leur engagement patriotique, les premiers responsables actifs de l’UAAPREM, ont animé la semaine dernière, une conférence de presse, au Palais de la culture Amadou Hampaté Ba. Cette initiative combien de fois salutaire, devrait contribuer à faire vibrer la fibre patriotique chez les maliens..

Aussi, de l’avis des organisateurs de la conférence de presse,  il s’agit entre autres : d’amener tout le peuple malien à arborer le drapeau du pays pendant 48 heures ; de mobiliser les maliens autour de leur emblème, symbole d’unité nationale ; de promouvoir les valeurs d’unité de notre pays ; de susciter chez les artistes et hommes de culture le sens de la nation malienne pour leur permettre de créer et de composer des chansons à l’honneur de ce pays. Par cette démarche, l’UAAPREM veut également informer et sensibiliser tout le peuple à travers des manifestations culturelles sur toute l’étendue du territoire. Cela dans la nécessité de restaurer l’unité nationale et le vivre ensemble et de magnifier cette fête anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté internationale.

Comme pour toute action initiée, on s’attend à des résultats. Ceux de l’UAAPREM se résument à faire flotter le drapeau malien sur tous les édifices publics et parapublics, les structures privées, les véhicules et tout autre moyen de déplacement. Il s’agit aussi, d’inviter tous les maliens à se mobiliser autour de leur emblème commun. Chose qui permettra de faire un retour aux valeurs d’unité nationale et de patriotisme. Par cet acte, il s’agit enfin d’amener les maliens de l’intérieur et de l’extérieur  à connaitre la nécessité de l’unité nationale et du vivre-ensemble.

Par rapport aux activités programmées dans cette démarche, elles concernent : l’élaboration d’un projet ; la rencontre avec le ministre de la Culture pour voir la faisabilité du projet et son implication dans son exécution ; la rencontre avec le Premier ministre ; la prise de contact avec les régions ; l’identification des groupes d’artistes résidant à Bamako ; la recherche de financement.

Comme activités il prévu également: l’élaboration d’un plan de communication ; la constitution des commissions de travail ; la conception des clips audio-vidéo ; le lancement de la campagne médiatique sur les radios, les télés, les réseaux sociaux et dans les journaux etc. De même, pour donner plus de visibilité à leur action, l’UAAPREM a signé un contrat avec le gestionnaire de la place du cinquantenaire. Celle-ci servira à l’animation des concerts par des artistes de renom.

La conférence de presse était animée par : le président de l’UAAPREM, M’Baye Boubacar Diarra, assisté de son vice-président,  le grand chorégraphe N’Dji Diakité, la vice-présidente Ami Traoré et le secrétaire général adjoint Ander Baba Diarra.

Diakalia M Dembélé

Source: Le 22 Septembre

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct