Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

4e forum annuel des entrepreneurs africains de la Fondation Tony Elumelu (TEF) : Un atout précieux pour accélérer la transformation économique de l’Afrique

La capitale économique du Nigéria, Lagos, a abrité la quatrième édition du Forum annuel des entrepreneurs africains, le jeudi 25 octobre dernier. Initié en 2015 par la Fondation Tony Elumelu (du nom de l’actuel PCA de United Bank for Africa), cet événement, qui constitue le plus grand rassemblement d’entrepreneurs africains au monde, offre une occasion unique de réunir de jeunes compétences, de créer des réseaux dynamiques et de transmettre aux décideurs politiques le message selon lequel un secteur privé dynamique et responsable conduira à la transformation économique du continent.

Ils étaient environ 5 000 entrepreneurs, leaders des secteurs privé et public africains et tout l’écosystème de l’entrepreneuriat à avoir pris part à ce forum annuel des entrepreneurs africains. Il faut reconnaître qu’en quatre ans, ce forum a su s’imposer dans l’agenda des grands rendez-vous économiques et financiers africains, voire mondiaux.

La quatrième édition a été marquée par la remise de diplômes aux lauréats de la Promotion 2018 du programme d’entrepreneuriat de TEF. Une reconnaissance qui vient couronner leurs efforts consentis dans le suivi d’une période rigoureuse de formation et de mentorat de neuf mois avec le don d’un capital de démarrage d’un montant de 5000 $. Cela, en plus d’un prêt sans intérêt du même montant pour permettre aux lauréats d’avoir une bonne assise financière.

Au total, le nombre de bénéficiaires du programme de la Fondation Tony Elumelu est actuellement de 4 470 sur les 300 000 candidatures reçues à ce jour. Pour l’édition 2018, ils étaient 1 250 jeunes issus de 53 pays africains à avoir été sélectionnés sur les 154 000 startups à postuler.

TEFConnect lancé

L’un des faits marquants de cet événement a été le lancement de TEFConnect, une plateforme numérique révolutionnaire qui réunit en Afrique et au-delà tout l’écosystème de l’entrepreneuriat, notamment les entrepreneurs, les investisseurs et le monde des affaires sur une seule et même plateforme. Cela vise à les connecter numériquement à trois éléments essentiels du succès: le capital, les outils commerciaux et les entreprises.

L’idée de lancer cette initiative vient du fait que l’Afrique connaît une vague de changements technologiques rapides dans les systèmes du paiement, de l’éducation, de l’agriculture et des infrastructures. Ainsi, TEFConnect joue un rôle essentiel dans la mise en contact des entrepreneurs sur l’ensemble du continent.

La rencontre a également été marquée par la diffusion d’une série de messages de bonne volonté de la part d’importantes parties prenantes du monde de l’investissement et des acteurs du gouvernement et du développement. Plusieurs tables rondes ont aussi été organisées dont une relative au « rôle du secteur privé dans le développement économique de l’Afrique » animée avec Dr. Awele Elumelu, administratrice de TEF, fondatrice d’Avon Medical et championne de Gavi pour la vaccination en Afrique. Elle avait à ses côtés Eleni Giokos, correspondante de CNNMoney Africa.

Quant à la Directrice Générale de la Fondation Tony Elumelu, Parminder Vir, elle a également dévoilé le documentaire sur l’Impact de TEF qui met en valeur les réussites des entrepreneurs de TEF. Le rendez-vous qui a le plus mobilisé était surtout la séance interactive entre le Président ghanéen, Nana Akufo-Addo et les entrepreneurs, séance animée par Tony O. Elumelu, Promoteur de TEF.

L’entrepreneuriat, un catalyseur

Dans son intervention, Tony Elumelu a réitéré son engagement à se faire l’avocat du développement économique de l’Afrique en soutenant et en formant une nouvelle génération d’entrepreneurs, dont les succès peuvent transformer le continent, offrir des opportunités, créer des emplois et un impact social. “L’avenir de l’Afrique est entre des mains des Africains”, a-t-il déclaré.

Notre Fondation et son approche unique en matière de formation, de mentorat et de financement ont prouvé que l’entrepreneuriat est le catalyseur de la transformation économique de notre continent. Je crois fermement que le succès peut être démocratisé et que si nous pouvons lier les ambitions aux opportunités, cette génération extraordinaire peut tout accomplir”, a relevé Tony Elumelu.  Avant d’ajouter : “Avec TEFConnect, nous avons créé un outil qui fournit une plateforme numérique pour héberger des idées, défendre le succès et démontrer la capacité des Africains à utiliser les technologies les plus avancées pour prendre en charge leur destin économique”.

L’appel du président ghanéen

Devant les milliers de jeunes venus l’écouter, le président du Ghana, Nana Akufo-Addo a souligné l’importance de galvaniser tout l’écosystème de l’entrepreneuriat. Il a aussi appelé les représentants du secteur public à encourager, soutenir et reproduire le modèle de la Fondation Tony Elumelu dans leurs régions respectives. Le chef de l’Etat ghanéen a également invité les dirigeants du continent à soutenir l’entrepreneuriat des jeunes en Afrique.

C’est dans cette dynamique qu’il a annoncé la création, depuis sa prise de fonction, d’un département chargé du développement des entreprises. De même qu’il a plaidé pour que les Africains financent eux-mêmes leur propre éducation.

Lancé en 2015, le programme d’esprit d’entreprise Tony Elumelu (PEETE) est la plus importante initiative philanthropique africaine consacrée à l’esprit d’entreprise et représente un engagement de dix ans, de 100 millions de dollars $, pour identifier et habiliter 10 000 entrepreneurs africains, créer un million d’emplois et ajouter dix milliards de dollars $ de revenus à l’économie de l’Afrique.

Massiré DIOP (L’Indépendant)

kibaru

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct