Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

25 ans de l’UEMOA: Revue annuelle des réformes, lutte contre le terrorisme, monnaie unique Eco: le président de la commission, Abdallah Bouréima, fait le grand déballage

Les festivités ayant marqué la célébration du vingt-cinquième anniversaire de l’UEMOA (Union économique monétaire ouest africaine), ont connu une apothéose ce vendredi 10 janvier au siège de ladite institution à Ouagadougou (Burkina Faso), à travers une conférence de presse bilan animée par le président de la commission de l’UEMOA, Abdallah Bouréima.

Face aux journalistes locaux, internationaux et des représentants du réseau des médias de l’Uemoa, il a dressé le bilan, commenté la revue annuelle des réformes sectorielles et a eu un regard l’actualité relative à lutte contre le terrorisme dans la sous région et la transition du franc CFA en monnaie unique de la Cedeao dénommée Eco.

En effet, les vingt-cinq ans de l’union célébrés au siège et dans les sept autres Etats, a connu des moments forts parés d’enseignements autour du thème : « 25 ans de progrès vers l’intégration régionale, ensemble pour relever le défi de la libre circulation des personnes et des biens ».

Le président de la commission a souligné un bilan satisfaisant au profit des populations mais qui nécessite la consolidation des acquis et l’invitation des Etats membres à s’engager pour l’érection d’une union dynamique, prospère, tournée vers l’union des peuples.

L’un des temps forts de ces manifestations a été le message du 03 décembre 2019 du président de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, président de la conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Uemoa. A l’occasion de cette session extraordinaire, Alassane Ouattara, après avoir félicité les avancées significatives réalisées dans la mise en œuvre de la politique commune de paix et de sécurité, a indiqué que la conférence a décidé d’une contribution immédiate de 100 millions de dollars US aux trois pays membres de la ligne de front du G5 Sahel.

« Cette contribution s’inscrit dans le cadre de l’engagement pris par l’Uemoa pour participer à hauteur de 500 millions de dollars US au financement du plan d’action de la Cedeao pour lutter contre le terrorisme dans ladite zone », a rappelé Abdallah Bouréima.

Selon lui, la réussite dans l’atteinte des objectifs de l’Uemoa dépend essentiellement de sa contribution à lutte contre le terrorisme. « Notre espace est pris en otage par les terroristes qui empêchent la réalisation de la libre circulation des personnes et des biens », a-t-il déclaré.

En outre, relativement à la synthèse sur la revue annuelle des réformes sectorielles, il a indiqué qu’en 2019, quatre-vingt-dix-neuf (99_ programmes ont été exécutés dans les huit (08) pays de l’Uemoa pour un montant global de 310 milliards F cfa financés par la commission de l’Uemoa. Les efforts des Etats membres de cette union en matière de mise en oeuvre de réformes sectorielles ont atteint le taux de 76% en 2019.

Au chapitre de la monnaie unique Eco dont l’échéance est prévue pour 2020, il s’est réjoui du coup d’accélérateur qu’a connu ce projet avec la dernière rencontre du 21 décembre 2019 à Abuja. Le président de la commission de l’Uemoa, Abdallah Bouréima, a affirmé être en phase avec ce qui le président Alassane Ouattara a annoncé officiellement sur cette transition du Franc CFA en Eco.

Il s’agit notamment du changement de nom, de l’arrêt de la centralisation de 50% des réserves de change au Trésor français et de la fermeture du compte d’opération, et le retrait des représentant de la France de tous les organes de décision et de gestion de l’Uemoa.

JOB

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct