Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

11e session ordinaire du Conseil d’administration de Mali-Météo : Les documents de performance de l’agence passés au peigne fin

Les administrateurs de l’Agence nationale de la météorologie ”Mali-Météo” se sont réunis, hier jeudi 27 septembre 2018, pour tenir la 11e session ordinaire de leur Conseil d’administration. Présidée par le ministre des Transports, Zoumana Mory Coulibaly, non moins, président du Conseil d’administration, en présence du Directeur général de Mali-Météo, Djibril A. Maïga, cette session a permis aux administrateurs d’examiner le procès-verbal, l’état d’exécution des recommandations de la précédente session et le rapport d’activités, au 31 décembre 2017; l’état d’exécution des activités et l’état d’exécution du programme d’investissements au titre de l’année 2018, au 30 juin 2018.

Notons que cette 11esession ordinaire du Conseil d’administration de l’Agence nationale de la météorologie (MaliMétéo) visait essentiellement, à faire le point de l’état d’exécution des actions planifiées lors de la session ordinaire de décembre 2017. Ces activités concernaient, entre autres, le renforcement des infrastructures météorologiques de base; la poursuite des opérations de pluies provoquées et l’assistance au monde rural; l’amélioration et la diffusion de prévisions météorologiques pour la planification et la conduite des différentes activités socio-économiques, ainsi que la prévention des risques de catastrophes d’origine hydrométéorologique; l’amélioration du réseau de communication et de diffusion de l’information météorologique et climatologique au public; la mobilisation des ressources financières en vue d’améliorer la résilience de notre pays, face aux phénomènes météorologiques extrêmes.

Le Président du conseil d’administration, Zoumana Mory Coulibaly, ministre des Transports a fait savoir que face à la fréquence et à l’intensité des phénomènes météorologiques extrêmes, la demande en informations météorologiques et climatologiques d’une grande fiabilité, est de plus en plus croissante. C’est pour cela que, a-t-il souligné, mon département a soumis à l’examen du Conseil des ministres, le plan stratégique de développement de la météorologie à l’horizon 2027 et son plan d’actions 2018-2022, qui est un puissant outil de planification et d’aide à la prise de décisions. «Les actions envisagées touchent les secteurs vitaux de notre économie, tels que l’agriculture, la santé, les transports, l’énergie, les ressources en eau, etc.», a-t-il souligné.

Par ailleurs, le PCA Coulibaly a indiqué qu’il y aura aussi à examiner deux documents majeurs dans le cadre de la gestion des ressources publiques et de la performance de Mali-Météo, à savoir, le Contrat de performance de Mali-Météo et le compte de gestion audité par un Commissaire au compte. «Je demeure convaincu qu’à l’issue d’échanges francs, fructueux et constructifs, seront formulées des suggestions, des orientations claires, pour une bonne exécution des activités de l’Agence», a soutenu le PCA et de solliciter la Direction générale de Mali-Météo, d’inscrire ses actions dans la dynamique de maintenir le pays au rang des nations citées en exemple, dans le domaine des applications météorologiques.

M. TRAORE

Source: Le Fondement

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct