Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Zahabi Ould sidi Mohamed, président de la commission DDR“ J’espère que le gouvernement de Transition débloquera le dialogue avec nos frères Djihadistes”

Ce Congrès selon lui le président de la Commission de démobilisation, désarmement et réinsertion (CDDR), renforce la confiance entre les parties médiatrices de la paix. « La paix dépend du pacte et surtout de l’application intégrale de l’accord d’Alger.

La Minusma est là et je leur félicite. N’écoutez pas les oiseaux de mauvaises augures. « Tout le monde veut la paix. Je salue la création du cadre stratégique permanent (CSP), qui est élément essentiel pour la paix. Je remercie le président du HCUA sur le plan sécuritaire et hospitalier. J’ai travaillé plus de 21 ans au sein des Nations-Unies sur la paix, et c’est le lieu de rassurer les uns et les autres sur la mise en œuvre de l’accord avec le Gouvernement de la Transition, qui est à pied d’œuvre pour débloquer cette situation. Avant de venir ici, le ministre de la Paix, de la Cohésion et de la Réconciliation, colonel-major Ismaël Wagué, a prévu que les Congrès du MAA à Ber et celui du HCUA à Kidal, le gouvernement essayera de rél ancer le processus de la DDR. A en croire, le président de la Commission DDR, beaucoup de travail ont été fait avec des avancés positifs. « Sept ans après sa signature, l’esprit de la lettre de l’accord est là. Ce Congrès du HCUA, à faire la paix « Non on doit être ici. Je félicite les Mouvements qui fusionnent au HCUA ce qui facilite le travail, je félicite tout ce qui travaille dans la recherche de la paix y compris la Minusma. « Certes il y a des obstacles qui ne sont pas incontournables, mais on doit mettre à l’œuvre l’accord. Je pense que le gouvernement de Transition, débloquera le dialogue avec nos frères qualifiés de Djihadistes. Je crois en Iyad Ag Ghali, un homme de paix. En 1991, dans le cadre du Pacte sa devise était de faire la politique de l’art du possible. On peut faire la paix avec Iyad comme on l’ a vu en Afghanistan. La paix n’a pas de prix et la guerre c’est la pire. Nous ne devons pas prolonger la souffrance des populations. Continuez sur la paix et la stabilité », a conclu Zahabi Ould Sidi Mohamed.Propos recueillis à Kidal parBoubacar Diakité Sarr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct