Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Université Senghor : 80 jeunes francophones attendus à Alexandrie pour une classe diplomatique

[Annonce] Dans le cadre de la « Formation, mondialisation et diplomatie : la diplomatie francophone face aux enjeux contemporains de la mondialisation », 80 jeunes diplomates francophones sont attendus, du 12 juin au 8 juillet 2022, à Alexandrie en Égypte.

C’est un cadre d’échanges et de partages culturels, issu d’une collaboration entre l’Université Senghor et l’Institut international pour la Francophonie de l’Université Jean Moulin Lyon 3, avec la participation de responsables de programmes de l’Organisation internationale de la Francophonie. Avec le soutien du ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères.

Pendant quatre semaines, les 80 jeunes diplomates francophones auront au programme des interventions d’experts internationaux sur des sujets de préoccupation internationale, notamment ceux qui font l’objet d’une réponse de la Francophonie : paix et sécurité, économie, numérique, environnement, migrations, entre autres sujets.

Ils auront également à faire des exercices de simulations de négociations diplomatiques, à participer à des ateliers visant à l’acquisition de compétences professionnelles transversales telles que la prise de parole en public et pour finir une semaine de visites touristiques, culturelles et institutionnelles au Caire.

Trois objectifs

Cette formation vise trois objectifs. Il s’agit d’apporter aux décideurs et cadres — qui ont la charge des relations extérieures des pays francophones — des connaissances essentielles sur la francophonie institutionnelle, son histoire, ses enjeux géopolitiques, économiques et culturels. Il s’agit aussi d’actualiser et approfondir leurs connaissances en matière de relations internationales, notamment sur la mondialisation et les grands enjeux mondiaux contemporains auxquels doivent faire face les pays francophones et les réponses que la Francophonie peut y apporter. Et enfin, pour acquérir des compétences pratiques dans le domaine des négociations internationales et de la gestion de crise.

Cette classe diplomatique concerne notamment les jeunes diplomates en poste ; les agents des ministères des affaires étrangères ; les fonctionnaires accrédités auprès d’organisations internationales et régionales ; les responsables des relations internationales dans les collectivités territoriales ; et les responsables d’organisations gouvernementales et non-gouvernementales à caractère international.

Pour rappel, cette formation intervient dans un contexte de multiples crises dans le monde, notamment dans les pays membres de la Francophonie.

La rédaction   

Source: Sahel Tribune

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct