Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Transition au Mali : Macron appelle à la mise en place sans délai d’une transition politique civile

Suite à la mort avant-hier samedi 5 septembre 2020 de deux soldats de l’opération Barkhane à Tessalit, décès consécutif à un EEI (engin explosif improvisé), la France, engagé au Mali dans sa lutte contre le terrorisme, depuis 7 ans, a haussé le ton.


En effet, dans le communiqué annonçant la tragédie, le Président de la République de France, Emmanuel Macron appelle à «la mise en place sans délai d’une transition politique civile, conformément aux attentes du peuple, de l’ensemble des pays qui le soutiennent, condition sine qua non d’une lutte efficace contre les terroristes».
Le Président français a également salué le courage et la détermination des militaires français déployés au Sahel aux côtés de leurs frères d’armes des nombreux pays engagés solidairement dans cette difficile mission.
Pour sa part la ministre française des Armées, Florence Parly, a affirmé dans un communiqué que «la France est et reste engagée aux côtés du Mali, du Burkina Faso, de la Mauritanie, du Niger et du Tchad dans ce combat sans relâche contre les groupes armés terroristes».
Pour rappel les concertations sur la gestion de la transition ont débuté l ce samedi sur fond de tension entre M5-RFP et le Comité national pour le salue du peuple. Le premier qui s’est senti minimisé, accusait le second de vouloir voler qu’il appelle sa victoire. Comme quoi, le Mali est encore loin de voir le bout du tunnel.

Amidou KEITA

Source: Le Témoin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct