Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Tolérance religieuse : Le credo des 500 imams « marocains »

Pour aider le Mali à lutter contre l’intégrisme religieux, le roi du Maroc, sa Majesté Mohamed VI, après à la cérémonie d’installation du Président IBK élu, en 2013, a promis de former 500 imams maliens. Des imams qui cultivent aujourd’hui la tolérance religieuse.

 

En 2013, le roi du Maroc, sa Majesté Mohamed VI, a promis de former 500 imams maliens sur 5 ans. La formation a donc duré de 2013 à 2020, en raison de 100 par cohorte. Ces imams, de l’avis de l’imam Oumarou Diarra, ministre, ayant bénéficié de la formation, ont appris l’islam de rite malikite à « l’Institut Mohamed VI de formation de prédicateurs et prédicatrices ».

« Le Mali est une vieille terre de culture islamique. Le pays a subitement été envahi par des groupes djihadistes prônant un islam rigoriste. La formation au Maroc avait donc pour but d’aider les imams formés à développer un discours tolérant basé sur le rite Malikite, un islam tolérant. « La pratique de la Limama demande des aptitudes. Les imams formés n’étaient pas tous en fonction. Grâce à la formation et à la documentation, ils étaient vraiment dotés en capacité pour mieux prêcher ».

Ces formations portaient sur la géographie, la lecture du Coran et la diction, la jurisprudence selon la sunna, l’économie, l’informatique… Les imams apprenant sont formés également à des métiers comme la coup-couture, l’agriculture, « Plusieurs écoles caractérisent l’islam.

« La formation à « l’Institut Mohamed VI de formation de prédicateurs et prédicatrices » porte sur l’islam de rite sunnite malikite, a pour but de lutter contre l’intégrisme religieux », souligne le ministre, Imam Oumarou Diarra, qui ajoute : « Au Mali, les étudiants se sont organisé en association. Nous voulons, avec la formation et les capacités acquises, diffuser des prêches allant dans le sens de la tolérance, selon le message de l’Imam Malick, de qui se réclame cet institut. Il s’agira pour nous d’aller à la rencontre de ceux qui prônent l’intégrisme, et de démonter leurs arguments avec le message du Coran », souligne notre interlocuteur.

En effet, la formation est diplômante et les 500 imams formés ont tous le diplôme et l’accréditation de prêcher en qualité d’imam.

Les 500 imams maliens qui ont pris part à la formation ont été sélectionnés et choisis par le ministère du culte parmi plus d’un millier. Pendant la formation, certains ont abandonné, faute de niveau, d’autres ont été renvoyés pour indiscipline, mais, ont été remplacés.

Ces imams diplômés comptent investir le terrain pour prêcher partout au Mali la tolérance.

 

Aminata Agali Yattara

Source : Mali Tribune

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct