Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Tentative d’enlèvement de Poulo : Son refus du panurgisme politique pour cause?

La tentative d’enlèvement du président du Cadre d’Echange des Partis et Regroupements Politiques pour une Transition Réussie au Mali, Housseini Amion Guindo dit Poulo, sonne comme un moyen de musèlement des acteurs politiques opposés à la prolongation de la transition.

Tout est parti d’un tweet, le jeudi 11 novembre 2021, du président du Cadre d’Échange des Partis et Regroupements Politiques pour une Transition Réussie au Mali, Housseini Amion Guindo, informant l’opinion sur une tentative d’enlèvement dans la nuit, dont il a été victime à son domicile : « J’informe l’opinion nationale et internationale que j’ai été victime d’une tentative d’enlèvement hier soir à mon domicile. Par la grâce de Dieu, bien que choqués, mes proches et moi sommes indemnes et en lieu sûr ».

Tout en ignorant « l’objectif de cet acte odieux », Poulo attend que la lumière soit faite sur cette affaire, tout en invitant « tous les démocrates à se lever contre ces pratiques qu’on avait bannies au prix du sang de nos martyrs en 1991 ». Son appel semble entendu. Les partis et regroupements politiques sont montés au créneau pour dénoncer un ‘’régime dictatorial naissant’’ sous la transition.

« Le Cadre d’Échange des Partis et Regroupements Politiques pour une Transition Réussie au Mali condamne toute tentative d’enlèvement et marque sa solidarité à son Président », a indiqué son Directoire dans un communiqué, avant d’inviter « tous les démocrates maliens à la vigilance et à la mobilisation pour la défense des acquis démocratiques, notamment la liberté d’expression, arrachés de longue lutte et au prix du sang en 1991 ».

« Cet acte constitue une violation de domicile et le harcèlement d’un acteur politique non moins président de parti », dénonce et condamne énergiquement le vice-président de l’Action Républicaine pour le Progrès (ARP), Dr Modibo M. Soumaré. Qui poursuit : « L’ARP souhaite une protection des personnes et de leurs biens et remarque, malheureusement, que les libertés fondamentales sont soumises à rude épreuve ces derniers temps avec des faits graves d’atteintes aux libertés individuelles et collectives ».

Pourquoi Poulo ?

Choisi récemment président de la conférence des présidents de partis et groupements politiques du cadre d’échange pour une transition réussie au Mali, par ses pairs, Poulo ne mâche pas ses mots quant à la gestion de la Transition en cours. Il n’est pas question pour lui d’une éventuelle prolongation de la transition dont les autorités devront respecter leurs engagements en organisant les élections présidentielles et législatives le 27 février 2022 et lever le camp.

Source: L’Observatoire

One thought on “Tentative d’enlèvement de Poulo : Son refus du panurgisme politique pour cause?”

  1. fofana says:

    Si l’état voulait réellement l’enlever, soyer sûr de cela il n’allait pas échapper.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct