Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Stabilité des régions de Gao et Ménaka: les ambitions 2019 de la KFW

Le Secrétaire général du ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation, Babahamane MAÏGA, a présidé ce mardi 19 février 2019, l’ouverture des travaux du Comité de pilotage conjoint des Programmes ‘’Stabilisation à Ménaka’’ et ‘’Réhabilitation des routes rurales à Gao’’, dans la salle de conférence de son département.

L’objectif du présent Comité de Pilotage est de faire le point sur l’état d’avancement des différentes interventions effectuées au titre de l’année 2018. Il s’agissait aussi de valider la programmation prévue pour l’année 2019, tout en donnant les orientations et recommandations nécessaires pour garantir l’atteinte des résultats attendus des deux programmes, à savoir participer à la stabilisation des régions de Ménaka et de Gao.

Au cours de cette session, les administrateurs ont procédé à l’examen des documents suivants : l’état d’exécution des deux Programmes au titre de 2018 ; les PTBA 2019 des deux Programmes.

A l’ouverture des travaux, M. MAÏGA a rappelé que le Programme de Stabilisation à Ménaka (PSM) est financé à hauteur de 10 millions d’euros par la KFW. Quant au Programme de réhabilitation des Routes Rurales (Pistes pour la Paix), son coût est de 10 millions 300 000 d’euros dont 10 millions au compte de la KFW et 300 000 euros de fonds propres des ONG internationales WHH et ACTED.

Ayant pour objectif de contribuer à la stabilisation sociopolitique et économique, en renforçant le rôle de l’État dans la nouvelle région administrative de Ménaka, à travers le renforcement des capacités et de la légitimité de l’État, le Programme de Stabilisation à Ménaka, a fait savoir le Secrétaire général, a réussi en un an de mise en œuvre, à obtenir des résultats encourageants.

Il s’agit du démarrage des deux projets pilotes consistant en la réhabilitation du Centre d’Animation Pédagogique (CAP) et de la reconstruction de 13 salles de classe à l’école de Ménaka V. Il y a aussi l’engagement des procédures de recrutement des Consultants pour les études techniques pour la réalisation et l’équipement de 14 infrastructures, dont le siège du gouvernorat ; le siège du conseil régional ; 4 sièges de préfectures ; 5 sièges

de mairies ; une brigade de gendarmerie ; 2 Centres de santé communautaire

(CSCOM).

On note également l’engagement des procédures pour le recrutement des spécialistes en études d’impact, en communication et en formation.

Le Programme ‘’Pistes pour la Paix’’, ayant pour objectif de contribuer à la stabilisation de la région de Gao par la réhabilitation et construction de routes rurales et d’autres infrastructures économiques et sociales en haute intensité de la main-d’œuvre (HIMO) pour la création d’emplois et de revenus pour la population locale a également enregistré des résultats considérables.

Dans la commune de Taboye (Bourem) il y a eu la construction de la piste reliant Taboye à la route nationale 18 ; la réhabilitation du marché principal et du marché à bétail.

Dans la commune de N’Tillit (cercle de Gao), il y a le recrutement en cours des entreprises pour la construction des marchés des villages de Doro, Dorey et N’Tahaka ; la réhabilitation du pont à l’entrée du chef-lieu N’Tilit.

Au-delà des projets pilotes, le Comité technique régional de Coordination (CTRC), à Gao, a tout récemment validé 124 projets individuels à réaliser par le consortium ‘’Pistes pour la Paix’’.

Par Abdoulaye OUATTARA

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct