Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Soutien à la transition : L’ACRT se mue en parti politique

L’Appel Citoyen pour la Réussite de la Transition (ACRT Faso Ka Wele) est désormais un parti politique et se prépare à la conquête du pouvoir. L’annonce a été faite le samedi 19 juin au CICB, au cours d’une conférence de presse couplée à un meeting.

 

De simple soutien à la transition, l’ACRT Faso Ka Wele fait un saut dans l’échiquier politique et s’affirme désormais comme un parti politique dont l’objectif est la conquête du pouvoir. Dans une déclaration lue par Soya Djigué, son président de la mise en place des bureaux, l’ACRT Faso Kaso Ka Wele décide de se transformer en parti politique dénommé « ACRT Parti Faso Ka Wele ». Il s’agit pour lui, de rassembler les forces vives acquises au changement autour d’une vision commune, celle « de l’émergence d’un nouveau Mali sous le leadership de Son Excellence, le Colonel Assimi Goïta ».

Djigué cite 12 objectifs de cette vision commune de l’émergence du Mali, sous le Colonel Goïta et qui sont entre autres :  relever le défi de la sécurisation de l’espace territorial national, des personnes et des biens, de la restauration de la paix et de la réconciliation nationale sur toute l’étendue du territoire national ; créer les conditions propices pour une véritable refondation de l’Etat ; réduire le train de vie de l’Etat à commencer par les institutions de la République ; lancer l’audit des ressources publiques utilisées dans le cadre de la loi d’orientation et de programmation militaire qui s’élève à plus de 1230 milliards de F CFA ; lancer l’audit de la loi de la programmation relative à la sécurité intérieure pour un montant de 446 milliards de F CFA ; poursuivre les auteurs et complices de détournements de deniers publics, mettre fin au cycle de l’impunité et consolider la justice pour les citoyens du Mali.

Pour prendre son véritable envol, l’ACRT Parti Faso Ka Wele mettra en place son bureau politique le 17 juin 2021 et sa rentrée politique est prévue le 4 décembre.

La mobilisation de samedi dernier, qui était un avant-goût de ces futurs rassemblements, a vu la participation des sections des communes du District de Bamako, de Baguinéda, de Ségou, Niono  et de plusieurs autres localités du pays.

Abdrahamane Dicko

Source : Mali Tribune

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct