Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Sortie des premières promotions des Ecoles politiques et démocratiques : 60 jeunes ont reçu leurs attestations de formation

Le Centre international de conférences de Bamako (CICB) a abrité, le jeudi 25 novembre 2021, la cérémonie de sortie des premières promotions des Ecoles politiques et démocratiques. Ce projet de formation des Écoles politiques et démocratiques a été initié par l’Institut néerlandais pour la démocratie multipartite (NIMD), avec le soutien de l’Union Européenne (UE) et des autorités maliennes. L’école politique a regroupé pendant trois mois 30 candidats (10 femmes et 20 hommes) et l’école démocratique (15 femmes et 15 hommes). La soixantaine de jeunes accueillie et accompagnée dispose désormais des bases nécessaires pour entamer ou poursuivre une carrière politique ou au sein de la société civile. Au cours de cette cérémonie de sortie, les 60 jeunes ont tous reçu leurs attestations de formation. La promotion de l’école politique porte le nom de Mamadou Konaté et la promotion de l’école démocratique porte le nom de Thomas Sankara.

Cette cérémonie de sortie des promotions était présidée par le Ministre de la Jeunesse, des Sports, Chargé de l’Instruction Civique et de la Construction Citoyenne, Mossa AG ATTAHER, en présence de son homologue de l’administration territoriale et de la décentralisation, Abdoulaye Maïga, du Représentant Régional NIMD Sahel, Ibrahim MAIGA, du chef de la délégation de l’Union Européenne au Mali, Bart Ouvry, du représentant de la famille KONATE, des jeunes récipiendaires et d’autres personnalités. Au cours de cette cérémonie, le Représentant Régional NIMD Sahel, Ibrahim MAIGA, a fait savoir que son organisation  a l’ambition de former 90 jeunes (F/H) au sein de l’école politique et 120 jeunes (F/H) au sein de l’école démocratique. Selon lui, des cafés politiques seront organisés en alternance autour de thèmes novateurs dans l’objectif d’affiner l’esprit des jeunes et de développer en chacun d’eux (elles) un comportement de démocrate et de politique en phase avec les attentes du citoyen en quête d’un mieux-être. « Au NIMD, nous disons qu’une démocratie fonctionnelle a besoin de démocrates. Au total, ce sont 210 jeunes répartis en sept promotions qui seront formés au terme des 18 mois du projet. Nous aurons également à la fin du projet une plateforme numérique qui permettra à des milliers de Maliens d’accéder à des modules de formation adaptés. Contribuer à la consolidation de la démocratie malienne et participer à la formation politique et citoyenne des jeunes et des femmes sont le leitmotiv du NIMD et de ce projet d’école politique pour la préparation d’une nouvelle génération d’acteurs politiques, d’école démocratique pour la formation de citoyens engagés », a souligné Ibrahim Maïga. Dans la perspective des échéances électorales prévues pour la fin de la transition politique en cours, dit-il, le projet contribuera à préparer les jeunes participants (femmes et hommes) à prendre une part active au processus électoral, à les encourager à faire usage de leur droit de vote, à participer aux préparatifs des scrutins électoraux au sein des partis politiques ou dans les organisations de la société civile, à observer le déroulement des élections, voire, pour ceux qui en ont la vocation, à solliciter les suffrages des électrices et des électeurs. Pour sa part, le ministre Abdoulaye Maiga dira qu’une jeunesse bien formée et informée, est le gage d’un changement en profondeur vers une construction collective de l’édifice démocratique produisant ses propres gardiens. « Mon département assure la tutelle des partis politiques et des organisations de la société civile dont les vocations sont, d’abord et avant tout, la formation et l’encadrement de l’opinion afin de contribuer à la pacification de l’espace civique et politique », a déclaré le ministre de l’administration territoriale. Quant au Ministre de la Jeunesse, des Sports, Chargé de l’Instruction Civique et de la Construction Citoyenne, Mossa AG ATTAHER, il a félicité les initiateurs de ces Ecoles pour leur apport déterminant dans le processus de développement personnel des jeunes filles et hommes. « Pendant trois mois, vous avez, chers jeunes, parcouru une quinzaine de modules, tous d’un intérêt inestimable, allant des compétences oratoires aux valeurs et principes en Politique en passant par les fondements de la démocratie, les droits humains et justice, le dialogue politique, la citoyenneté, le genre et la politique, la communication politique, j’en passe volontiers.  Je veux enfin saluer les 60 illuminés non seulement pour le choix porté sur eux au terme du processus de sélection. Chers jeunes, vous constituerez, désormais, une véritable pépinière pour faire faire la politique autrement», a conclu le ministre Mossa Ag Attaher. Après les différentes allocutions, il y a eu la remise d’attestations aux 60 participants issus des écoles politiques et démocratiques.

Aguibou Sogodogo

Source: Le Républicain

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct