Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Sommet extraordinaire de la CEDEAO Se dirige-t-on vers la levée des sanctions au Mali ?

Les chefs d’Etat et de Gouvernement de la Cedeao vont se réunir demain à Accra au Ghana pour un sommet extraordinaire sur les durées transitoires au Mali, en Guinée et au Burkina. Se dirige-t-on vers un accord pour la levée des sanctions au Mali ?

Initialement prévu pour le samedi 21 mai dernier mais à la surprise générale cette rencontre a été reportée. C’est finalement demain samedi 4 Juin que les chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest vont se réunir à Accra au Ghana pour un sommet extraordinaire. Au menu de ce sommet que beaucoup d’analystes et d’observateurs qualifient de survie de la Cedeao, les dossiers Malien, Guinéen et Burkinabé seront au cœur des discussions entre les dirigeants ouest-africains. Si le Mali demande une durée maximum de 24 mois pour la Transition, la Guinée et le Burkina demandent 36 mois soit 3 ans.

Déjà au sein des chefs d’Etat et de Gouvernement de la Cedeao la question des durées transitoires dans les 3 pays cristallise les positions malgré les médiations du Président togolais et de l’envoyé spécial de l’Organisation de la Conférence islamique. Selon des sources et confidences, le Sénégal et le Bénin ont fait bloc dernière le Togo qui mène la médiation entre Bamako et la Cedeao, pour infléchir les positions radicales du Niger et de la Côte d’Ivoire.

Pour bon nombre d’analystes et d’observateurs, il serait très difficile que la Cedeao entérine les 24 mois que demande le Mali idem pour le Burkina et la Guinée qui veulent aussi 3 ans. « Un accord sera trouvé dans tous les cas. Il se pourrait que les chefs d’Etat vont uniformiser la durée des 3 transitions soit à 18 voire 20 mois », expliquent-ils.

Se dirige-t-on vers un accord pour la levée des sanctions au Mali ? C’est tous les enjeux de ce sommet qui s’annonce crucial pas seulement pour le Mali, mais pour l’ensemble des pays ouest africains.

Les sanctions économiques que les deux organisations sous régionales ont imposées à l’encontre du Mali frappent de plein fouet beaucoup de pays de la sous-région. Notamment le Sénégal, le Bénin et la Côte d’Ivoire. Dans une note circulaire datant du 19 mai, adressée au Président sénégalais, Macky Sall. Le Patronat sénégalais a tiré la sonnette d’alarme si Macky Sall ne prend pas des dispositions pour la levée rapide des sanctions contre le Mali.

Source: Mali Tribune

One thought on “Sommet extraordinaire de la CEDEAO Se dirige-t-on vers la levée des sanctions au Mali ?”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct